Bienvenue sur Mysterious School, une académie pleine de pouvoirs mystérieux...
 

 ::  :: Etages :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première journée de travail et premiers contacts [PV Anastasia]

avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Dim 9 Juil - 15:31


Première journée de travail
et premiers contacts [PV Anastasia]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Anastasia O. Vedeneïev




Arrivée ce matin, je n’ai même pas fini de vider mes valises et cartons. Heureusement je suis seule dans mon appartement pour le moment. Pas qu’un colocataire me gênerait, mais ça me laisse le temps de m’installer avec Mia. Celle-ci d’ailleurs est assez curieuse de ce nouvel endroit. J’ai bien eu du mal à l’empêcher d’aller tout visiter alors que je n’ai pas encore visité l’école et pris contacts avec mes voisins et collègues. La sympathique directrice m’a rapidement expliquée les lieux en me donnant un petit plan, mais elle n’avait pas le temps de s’occuper de moi. Je peux comprendre, il doit y avoir tant à faire dans une telle école. J’ai encore plein de choses à finaliser, mais ma priorité est d’ouvrir la bibliothèque aux horaires convenus le plus rapidement possible. La directrice m’a dit que je pouvais prendre le temps de m’installer et n’ouvrir la bibliothèque que demain, mais j’ai tellement hâte de voir à quoi elle ressemble et ce qu’elle regorge comme trésors.
Après avoir vidé un minimum d’affaires, histoire que mes habits ne soient pas trop froissés, je me rends à la bibliothèque emportant Mia dans le sac à dos où elle se fourre tout le temps. Comme il est 15h30, les salles de cours sont pleines et les couloirs vides. Je croise donc peu de personnes hormis quelques élèves trainards en montant à l’étage de mon lieu de travail. Je découvre une pièce immense. Une grande partie est occupée de dizaines de rayonnages bien achalandés. Sur le centre de la pièce, plusieurs tables rondes et 4 longues tables rectangulaires sont installées pour les travaux d’élèves.
Avançant vers le bureau d’accueil, je découvre à l’abri du regard immédiat qu’une alcôve détente munie de tables basses et fauteuils modernes est installée à l’arrière des étagères et donnant vue sur la cour. Ce petit coin est sympatique. Il faudra que j’y ajoute des fleurs.  Cette bibliothèque étant située en bout du couloir, elle a été construite avec deux murs latéraux entièrement vitrés. La lumière est vraiment intéressante dans cet espace.
Continuant ma visite, je tombe sur un même type de coin détente mais dans une pièce ouverte sans vitres et tamisée. C’est surement l’espace dédié aux espèces craignant la lumière du jour comme les vampires. Des fleurs colorées viendront aussi y ajouter un peu gaité. Les vampires ne sont pas alergiques aux fleurs, non ? Si ? Il faudra que je me renseigne.

Mia  s’agite, la tête hors du sac. Elle miaule m’incitant à la libérer pour prendre également possession des lieux.


- Voilà ma belle, va visiter.


Je la libère et pose mon sac en revenant au bureau. Il est empli de livres. Surement des retours ou livres à classer. Il va falloir que je fasse du rangement. Une porte à côté de cet immense bureau donne accès à une grande pièce : la réserve. C’est là que sont archivés les journaux et tous les livres non mis en rayon. Quel boxon ! J’ai du boulot qui m’attend pour m’y retrouver là-dedans. Il y a clairement un moment qu’une vraie amoureuse des livres a pris cet endroit en main.
Je décide de commencer par ouvrir en grand les portes de la bibliothèque pour montrer qu’elle est désormais ouverte aux horaires de cours et modifie à cette intention l’affiche mentionnant ces heures d’accès.
Voilà désormais elle sera accessible les lundis, mardis, jeudi, vendredi de 9h-12h et 14h-17h, les mercredis de 13h à 16h et les samedis de 9h à 13h une semaine sur deux. Peut-être qu’un jour j’aurai une aide pour l’ouvrir un peu plus. Et il est possible que l’horaire du mercredi ne trouve pas ses clients si les élèves préfèrent s’amuser de leur temps libre au lieu de venir s’enrichir de connaissances. Il est aussi possible qu’il me faille ouvrir sur une période nocturne pour permettre l’accès à tous les élèves et collègues du corps professoral vivant de nuit

En attendant d’en apprendre plus sur les usages de cette école,  je dois m’atteler seule à la tâche pour ranger et organiser les classements de livres de manière intuitive. Et il y a du boulot.
Je passe une bonne heure à parcourir les étagères en notant tout ce que je dois revoir, déplacer.
Il est bientôt 16h30 et personne n’est passé, mais je suis déjà bien heureuse de voir que j’ai de quoi m’occuper et vais pouvoir faire de mon lieu de travail un lieu agréable pour les usagers et moi-même.

Mia,  quant à elle, s’est installée sur mon pull que j’ai déposé sur un des poufs de l’alcôve détente aux baies vitrées.

Elle a trouvé ses marques, dirait-on. A voir ce que ça va donner quand une foule d’élèves viendront la perturber. Mais elle est tellement curieuse et sociable, que je ne doute pas qu’ils l’apprécieront bien plus que moi.
Je ne m’attarde pas à la regarder sinon je ne vais pas avancer mon travail. Je m’engage dans un nouveau rayonnage et observe les classements et note les petites modifications qu’il serait bon d’apporter.

Soudain Mia miaule et quitte son coussin pour passer entre mes jambes et se rendre vers l’entrée.

Cela m’annonce qu’une personne est entrée dans la bibliothèque. Anxieuse, n’étant pas très douée pour les contacts, je me décide à prendre sur moi et aller à la rencontre de mon premier client.


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 26

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Infirmière angélique
Jeu 13 Juil - 2:21
Première journée de travail et premiers contacts

C'est une matinée comme toutes les autres pour moi. À un détail près que j'ai congé et que ça m'ennuie. Inari veille au grain à l'infirmerie alors s'il y a un souci elle saura s'en charger. Au pire il y a encore Luxan. Cependant moi pour une fois j'ai un jour de congé et ça m'embête. J'aurais préféré bosser. C'est bizarre je sais mais ces derniers temps ce n'est pas les pauses qui manquent à l'infirmerie. Il faut croire que les élèves ont appris à mieux se contrôler. Ou alors c'est juste une période chanceuse et dans quelques jours l'infirmerie sera à nouveau bombardée par des blessés et des malades. À partir de ce moment on pourra dire adieu aux pauses et bonjour aux heures supplémentaires pour les soigner et remplir nos dossiers.

Je partis donc un moment en ville pour tuer mon ennui et en même temps profiter de faire quelques achats pour l'appartement. Autant que mon jour de repos serve à quelque chose d'utile. Je flânai donc une bonne heure puis fis quelques courses. Après un peu plus de deux heures de promenade, de courses et de lèche-vitrine, je retournai à l'académie pour y ranger ce que j'avais pris. Mon colocataire sera content, j'ai refait le plein de notre frigo. Il n'a l'air de rien le ronchon mais c'est presque un avale royaume quand il s'y met. Du coup je préfère que le frigo soit bien rempli au cas où il aurait la dalle. Il sera content donc je ne subirai pas sa mauvaise humeur. Sauf si c'est dû à une autre raison...

À midi je me rendis au réfectoire pour prendre le repas puis je retournai me reposer, ou plutôt essayer de tuer mon ennui à l'appartement. Au milieu de l'après-midi je craquai et décidai de me rendre à la bibliothèque. Lire est un bon moyen de faire fuir mon ennui mais je n'ai plus de livre chez moi. Enfin si mais je les ai déjà tous lu plusieurs fois. Il est donc temps que je change ma lecture. Et puis j'avoue être curieuse de voir à quoi ressemble notre nouvelle bibliothécaire.

J'entrai donc dans la bibliothèque et la première chose qui me tapa dans l'oeil, au sens figuré évidemment, c'est un chat. Un accueil plutôt inhabituel en ces lieux mais mignon. Appartient-il à notre nouvelle bibliothécaire ? Je ne vois pas trop comment il aurait pu venir sinon. À moins que ce soit elle. Je savais qu'elle commencerait aujourd'hui mais je ne connais pas son espèce encore. Peut-être qu'elle est une hybride chat du coup. Je me baissai pour me mettre à la hauteur du chat en souriant.

► Bonjour. C'est vous la nouvelle bibliothécaire ?

Non. Ce n'est visiblement pas elle. Une jeune femme arriva peu après et je me rendis compte que je venais sûrement de passer pour une andouille à parler à un chat en le prenant pour une personne. Je me redressai donc tout en gardant mon sourire amical.

► Désolée je croyais que le chat était vous. Vous avez pu vous familiariser un peu avec les lieux ?

Question qui parait sans doute un peu stupide mais après tout je ne sais pas depuis combien de temps elle est arrivée.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous embête en #cc0033 et je suis actuellement en ralentissement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Mer 19 Juil - 17:39


Première journée de travail
et premiers contacts [PV Anastasia]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Anastasia O. Vedeneïev




Je découvre une jeune femme brune vraiment jolie. Elle s’adresse à ma minette ne m’ayant pas encore vue.

- Bonjour. C'est vous la nouvelle bibliothécaire ?


Mia  miaule et lui fait un câlin en se tournant vers moi.


La situation est drôle car elle semble croire que Mia est moi. En même temps, vu le nombre d’espèces différentes présentent dans cette école, je comprends qu’elle puisse le penser. Mais je suis tellement anxieuse de bafouiller une bêtise que mon envie de rire passe aussitôt. J’essaye de lui sourire mais je crains que ça ne ressemble à rien tellement je suis crispée.

- Bonjour


M’apercevant, elle me sourit malgré la situation bizarre. J’apprécie son air accueillant. Ça me rassure et me donne un peu d’assurance. Après tout, ce lieu est désormais mon antre de travail.

- Désolée je croyais que le chat était vous. Vous avez pu vous familiariser un peu avec les lieux ?


- Il n’y a pas de mal. Je m’appelle Alicia. Et la minette curieuse c’est Mia. Elle me suit partout et a pris ses marques plus vite que moi.


Je souris à la demoiselle, me détendant  un peu. Les premiers mots passés, je me sens plus à l’aise. C’est à moi de guider la demoiselle dans ces lieux. Je suis fière de mon métier et j’ai à cœur de l’exercer avec ardeur et justesse. Je m’avance donc  vers elle le plus détendue possible, toujours le sourire aux lèvres.

Mia s’assois entre nous deux, la tête en l’air surveillant de son œil bienveillant.

Elle semble confiante, c’est que ma première cliente est une personne en qui je peux me fier.

- J’ai repéré quelques rayonnages à réorganiser et tout un tas de livres à reclasser. Il y a du boulot mais je suis là pour ça. Et puis cette bibliothèque est vraiment agréable. Ça va être vraiment  génial de m’installer dans un tel endroit magique. Et vous, vous travaillez dans l’école ? Je peux peut-être vous aider à trouver une information ?


J’espère que je ne suis pas trop avenante. Peut-être était-elle juste curieuse de voir ma tête. J’essaye de garder mon calme et contrôler ma timidité.


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 26

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Infirmière angélique
Lun 24 Juil - 23:48
Première journée et premiers contacts

C'est du moi tout craché ça. Je rencontre un chat dans la bibliothèque et au lieu de me dire qu'il s'est perdu ou qu'il appartient à quelqu'un, je me dis plutôt que c'est la bibliothécaire en personne. Enfin il y a tout de même un point positif dans ce malentendu. J'ai eu le droit à un câlin de la part du félin. Je me relevai finalement devant la véritable bibliothécaire qui me salua. Un petit sourire aux lèvres, je m'excusai de mon petit malentendu et je commençai déjà à me renseigner sur son état d'esprit. Elle sembla timide mais elle prit son courage à deux mains pour se présenter ainsi que sa chatte.

► Ravie de vous rencontrer, je m'appelle Anastasia ! Et oui les chats se familiarisent généralement plus vite que nous avec les lieux. Tant qu'ils se sentent à l'aise, il y a à peu près n'importe quel endroit qui pourrait leur convenir.

Elle eut l'air de se détendre un peu après ce premier contact échangé entre nous. Je la comprends. Cela peut être déstabilisant et intimidant de parler à certaines personnes. Moi-même je deviens vite timide lorsque je me trouve face à une personne qui a une plus forte personnalité que moi. C'est le cas par exemple quand je suis en présence de Luxan. Dès que je dois lui parler, je bafouille facilement ou alors je rougis. Et le pire c'est que cela semble l'amuser alors il en rajoute une couche pour que je sois encore plus troublée. Je comprends donc très bien ce que peut ressentir Alicia en ce moment-même. Malgré tout elle sembla avoir déjà commencé à s'épanouir en ces lieux. Ca doit être la magie des livres ou du calme de ces lieux. Je suis contente de voir qu'elle se plaît déjà par-ici.

► Effectivement je travaille ici. Je suis l'une des infirmières pour être plus exacte.

Je me baissai et caressai un peu la tête de Mia en souriant.

► Je venais pour lire un peu car j'ai déjà lu tous mes bouquins donc  donc je venais voir ce qu'il y avait ici comme livres policiers. Et j'avoue que j'étais aussi curieuse de voir à quoi ressemblait notre nouvelle bibliothécaire. Et apparemment nous avons même droit à une petite garde en bonus.

Il ne faut jamais sous-estimer les chats. Ils peuvent être redoutables s'ils défendent un objet, un lieu, de la nourriture ou même sa progéniture. Je me relevai ensuite et fixai amicalement la nouvelle venue.

► Vous avez déjà rencontré quelqu'un d'autre mis à part la directrice ?

Ou son vice-directeur aussi aimable qu'une porte de prison.

► Ou vous vous êtes directement rendue ici ?

À ces heures elle a peu de chance de croiser réellement du monde mais peut-être avant, en arrivant.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous embête en #cc0033 et je suis actuellement en ralentissement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Mer 26 Juil - 21:35


Première journée de travail
et premiers contacts [PV Anastasia]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Anastasia O. Vedeneïev





Mia  se tortille en confiance en réponse aux caresses de la jeune femme..


Je les observe en écoutant Anastasia. J’aime beaucoup son prénom, très poétique. Elle semble à son aise et ça me rassure un peu. Je sais que mes joues restent rosées, mais je surpasse un peu ma timidité pour accueillir comme il se doit mon premier contact dans ce lieu.

- Enchantée de vous  rencontrer également, Anastasia. C’est un beau métier que vous exercez, bien que j’espère ne pas en avoir besoin.


Elle se baisse pour caliner à nouveau ma boule de poils

Mia  est au paradis des caresses, elle ronronne en glissant plusieurs fois entre les jambes de l’infirmière.


Anastasia m’explique donc l’objet de sa venue, son métier puis me questionne sur ma venue.  

Une curieuse ? Ça me plait. Ma timidité trompe souvent les gens mais je suis aussi extrêmement curieuse. Ça m’a parfois mise dans des situations cocasses. Comme la fois où je n’ai pas pu m’empêcher d’écouter aux portes de la Directrice de l’orphelinat pour savoir qui était le nouveau venu un peu bourru. Quand j’ai entendu qu’il ne connaissait pas son père mais que sa mère venait d’être enfermée en prison. J’ai paniqué. La Directrice, les deux surveillantes et le nouveau se sont soudainement retrouvés emmêlés dans des feuilles géantes des 3 plantes vertes qui se trouvaient dans le bureau.
Oui j’ai du mal à maitriser mon pouvoir quand mes émotions me dépassent…
En plus, si je n’avais pas fait ma curieuse, j’aurai appris après par ce gars que sa mère avait volée pour le nourrir et l’habiller. Ce n’était pas une meurtrière. Ça m’aurait évité cette panique. Heureusement le personnel de l’établissement comme le jeune garçon n’ont jamais compris ce qu’il s’était passé.

Mais revenons à ma visiteuse. Je lui souris (enfin un sourire coincé timide qui doit ressembler à une grimace). Je satisfais sa curiosité en répondant à ses questions du mieux que je peux

- Mia est en effet une bonne gardienne. Elle sait me guider suivant ce qu’elle ressent des personnes. Ainsi je sais qu’une personne est de confiance ou pas, la plupart du temps. Et ma tête vous convient-elle ?


Je fais une petite pause mais je ne la laisse pas répondre. J’ai bien trop peur qu’elle ne m’apprécie pas si j’insiste.

-  Je peux vous indiquer le rayon des policiers. J’ai bien repérer l’organisation de cette bibliothèque, même si je compte y faire quelques changements.


J’avance vers le 4ème rayonnage pour lui montrer les livres désirés tout en la regardant.
Ma minette nous suit de près et nous regarde attentivement.

Je continue à satisfaire la curiosité bienveillante de la jeune infirmière en prenant le temps de respirer pour calmer mon cœur. Je ne panique pas, je suis contente. Mais même mes émotions de joie sont souvent un peu trop envahissante pour que je contrôle mes émotions. J’aperçois d’ailleurs la fleur sur la table qui est en train d’éclore, alors qu’elle était à l’état de bourgeon il y a 5 minutes. Je me concentre, respire à fond et explique ma journée.

- Pour répondre à votre curiosité. Je suis arrivée en milieu de matinée. Il n’y avait personne aux logements. La directrice n’avait pas de temps à me consacrer alors je me suis installée et j’ai décidée de venir voir mon nouveau lieu de travail. Vous êtes la première personne que je rencontre depuis mon arrivée. Et c’est un plaisir.


Je n’en reviens pas d’être aussi volubile. Je me sens bien dans cet endroit, c’est vraiment parfait ! Et cette demoiselle m’aide à être à l’aise. Au loin la fleur s’est ouverte mais a une taille ordinaire. Ouf ! Je maîtrise.

Mia miaule et s’en va s’installer sur le fauteuil qu’elle s’est déjà appropriée.  


J’ai conscience que mon chat se moque de moi. Ce miaulement dans une bouche humaine aurait pu être un rire sarcastique à propos de ma difficulté à gérer mes émotions et l’impact que mon empathie a sur mon pouvoir de contrôle des plantes (« contrôle » est un bien grand mot dans mon cas !)
Mais je l’ignore, et je prends un livre d’un auteur que j’aime bien pour montrer à Anastasia que je connais mon métier.

- je peux vous conseiller celui-ci si vous ne l’avez pas déjà lu ? C’est un roman captivant, intrigant qui vous donne autant de frissons d’angoisse  que d’émotions positives. C’est limite un thriller si vous aimez ce genre.


Je vais éviter de lui raconter que la première fois que je l’ai lu, le jardin de mon amie logeuse s’est retrouvé envahit de mauvaises herbes hautes comme 3 pommes alors qu’elle venait de tout nettoyer.
Un peu inquiète d’avoir trop forcé la main à Anastasia, je fini par me taire et l’observer attentivement. J’essaye de lui sourire plus détendue mais j’ai vraiment du boulot pour y arriver.  



Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 26

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Infirmière angélique
Dim 30 Juil - 17:51
Première journée et premiers contacts

Sa remarque me fit sourire. Personne ne souhaiterait venir à l'infirmerie. Même moi je ne voudrais pas venir pour qu'on me soigne. Ce n'est jamais très agréable de ne pas pouvoir se soigner seul et de devoir dépendre d'une personne pour ça. Ca l'est encore moins si on ne connait pas la personne.

► Je l'espère aussi pour vous.

Je me rends compte finalement que ma phrase peut être comprise de travers.

► Enfin je veux dire, j'espère bien vous revoir hein mais j'espère aussi que ça ne sera pas pour soigner.

Je ne souhaite jamais qu'une personne soit malade ou blessée. Certes sans eux je n'aurais pas de travail mais ce n'est pas une raison pour vouloir leur malheur.

Je lui expliquai ensuite la raison de ma venue tout en lançant une petite remarque taquine à propos de sa chatte. Enfin le ton employé est taquin mais au fond de moi je pense réellement chaque mots que je lui ai dit. Sa minette est sûrement une bonnes gardienne. Elle me le confirma avec ses propres mots avant de me demander si sa bouille me convenait. La réponse est évidente. Bien sûr que oui ! De toute façon je ne me fie pas qu'au physique. Sinon je serais déjà en train de fuir ceux qui sont physiquement effrayants ici. J'aime juste mettre des visages et des noms sur ceux qui fréquentent cette école. Ca me permet de mieux savoir à qui j'ai affaire quand on me parle de telle ou telle personne.

Elle ne me laissa pas le temps de répondre et enchaîna sur la véritable raison de ma venue à la bibliothèque. Elle me guida donc vers le rayon policier, suivie par sa chatte. J'en profitai pour la questionner à mon tour. J'aime bien connaître un peu les gens mais ce qui m'intrigue le plus pour le moment, c'est si elle a déjà pu croiser des personnes avant moi. Si c'est le cas, elle a sûrement déjà reçu les informations importantes ou au moins elle en a entendu une partie.

Apparemment je suis la première personne qu'elle croise aujourd'hui. La directrice n'avait pas le temps, du moins pas immédiatement, et le ronchon de service est sûrement cloîtré dans son bureau. À moins qu'il ait dû s'absenter. Ca lui arrive régulièrement même si je n'ai pas encore compris pourquoi. Si je le lui demande il me répondra sûrement un truc vague ou alors il m'enverra tout simplement sur les roses. Connaissant le cas, ça sera plutôt la seconde option. Je me concentrai à nouveau sur la jeune femme et sa compagne à quatre pattes qui alla s'installer sur un fauteuil. C'est bien la preuve que les chats s'adaptent bien plus vite que nous.

► Mademoiselle Di Cabon avait sûrement beaucoup de choses à faire sinon elle vous aurait prise tout de suite.

Je la laissai ensuite prendre un livre qu'elle me conseilla. Je jetai un oeil sur le titre pour être sûre de ne pas l'avoir déjà lu. Non, c'est bon. Je ne l'ai pas dans ma réserve et je n'en ai même jamais entendu parler. Cependant s'il est captivant, intriguant et donneur de frissons, il en vaut sûrement la peine. J'observai aussi la demoiselle et hésitai un instant sur ce que je pouvais faire pour la rassurer.

► Il a l'air super. Je vais le prendre pour le lire tout à l'heure, merci.

Je pris gentiment le livre et souris encore amicalement. Elle sourit mais cela se voit qu'elle est tendue et stressée. De toute façon si elle comptait me le cacher c'était peine perdue. Je peux sentir les émotions des gens.

► Au fait vous pouvez vous détendre, je ne vais pas vous manger. D'ailleurs si vous avez besoin d'une info ou si vous avez un souci, n'hésitez pas à me le dire. Je ferai de mon mieux pour assouvir votre curiosité ou pour vous aider.

Des paroles sincères qui l'aideront peut-être à se détendre. Elle semble vouloir s'exprimer mais sans oser le faire. Peut-être que maintenant ça lui donnera suffisamment de courage.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous embête en #cc0033 et je suis actuellement en ralentissement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Lun 31 Juil - 10:22


Première journée de travail
et premiers contacts [PV Anastasia]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Anastasia O. Vedeneïev





  « - Enfin je veux dire, j'espère bien vous revoir hein mais j'espère aussi que ça ne sera pas pour soigner. »

Anatasia a envie de me revoir ?! Moi, la fille incapable de se faire des amis hormis un chat. A peine quelques heures après mon arrivée… Je panique encore là, non ?! Grrrr mon hyper émotivité est trop handicapante des fois. Je suis à fleur de peau en quelques secondes.

Mia  miaule un avertissement sans bouger de son cocon. Elle ne m’adresse meme pas un regard d’ailleurs.


Je me rends compte que je suis speed, pas calme du tout. Ce n’est pas seulement par cette fleur éclose en une seconde ou les couinements de Mia qui me sonnent l’alerte. C’est simplement que le fait que je sois essoufflée d’avoir débiter tout mon discours et  je n’ai même pas laissé ma visiteuse répondre à mes questions. En plus je perçois qu’Anastasia fait un sincère effort pour me mettre à l’aise. Je ressens beaucoup de bienveillance de sa part. C’est troublant. A part la dame qui m’a recueilli et aidée, personne ne m’a fait ressentir autant de bienveillance. Le vilain petit canard c’est moi, et je ne suis vraiment pas prête à devenir un cygne par contre.

C’est étrange parce que dans mon état en général, d’habitude je ne contrôle pas mon empathie. Je me noie dans les émotions entre celles des gens autour (même à quelques mètres) et les miennes, et c’est le contact physique qui me permet de percevoir le plus justement l’émotion de la personne. Là je ne touche pas mon interlocutrice et pourtant elle a un vrai effet calmant sur moi. Serait-elle une espèce particulière ? Je n’ose pas demander. J’ai peu croisé de non-humains. Peut-être a-t-elle des pouvoirs particuliers. Ça m’intrigue vraiment. Comme si elle était capable de ressentir…

Oh mon dieu !
Je rougis de honte. Je n’ose imaginer ! Et si elle lisait en moi ? Peut-être une sorte d’empathie aussi, ou pire une télépathe.

Mon regard se voile de panique alors que je l’entends commenter que notre Directrice est une personne attentionnée. Je ne suis capable que d’acquiescer.
Me recentrer sur les livres, m’aide à me calmer. Lui conseillant mon livre, je retrouve un peu de sérénité et ma curiosité prend le dessus. Je suis heureuse qu’elle accepte mon conseil littéraire.

Et là elle me met le coup de grâce :
  « Au fait vous pouvez vous détendre, je ne vais pas vous manger. D'ailleurs si vous avez besoin d'une info ou si vous avez un souci, n'hésitez pas à me le dire. Je ferai de mon mieux pour assouvir votre curiosité ou pour vous aider. »


Je suis incapable de masquer les larmes d’émotions qui montent. Je prends une grande inspiration.
Sa sincérité m’envahit et me calme.

- Merci, Anastasia. Merci vraiment beaucoup. Ça me touche sincèrement autant de bienveillance. C’est rare pour moi.



Je lui souris, un peu moins crispée et je me lance à l’eau.

- Je m’excuse d’être aussi tendue devant vous. Je ne suis pas très à l’aise avec les personnes. Et mon pouvoir est incontrôlable dans ces moments-là, je n’ai pas eu la chance de suivre des cours dans une telle école. Moi aussi je serais ravie de vous revoir aussi. Peut-être logez-vous ici, aussi ?  


Je la laisse répondre cette fois. L’écouter me calme étrangement. Mais ma voix est de plus en plus chargée de larmes menaçantes de se déverser. Il faut que je sache non ? Je lui lâche :

- Je me sens étrange auprès de vous.


Comment lui avouer que sa lecture en moi et le calme qu’elle m’aide à trouver, sont des éléments nouveaux et perturbants pour moi ? Je prends une nouvelle fois une bonne goulée d’air pour réduire ma panique et me lance. Ma curiosité est souvent insatiable, même malgré mon incapacité à gérer mon hypersensibilité et mon empathie.

- Etes-vous une non-humaine ? Je suis mâge moi-même. Peut-être avez-vous des dons particuliers qui expliqueraient la perception étrange que j’ai ?  Pour être honnête, j’ai moi-même un pouvoir sur les végétaux et un don d’empathie associé à une hypersensible souvent exarcerbée que je ne maitrise pas des masses.  


J’espère ne pas la froisser. Lui donner un peu de moi pour avoir en retour, c’est une bonne manière de mettre en confiance non ? Je n’ai tellement pas l’habitude de parler à des personnes de toutes espèces mélangées. Il va me falloir un temps d’adaptation. D’autant que déjà au milieu des humains, je suis une catastrophe ambulante pour communiquer et me lier.


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 26

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Infirmière angélique
Lun 14 Aoû - 2:33
Première journée et premiers contacts

Son conseil littéraire me fut très utile. Le livre qu'elle me proposait, je ne l'avais jamais lu. Cela me changerait de ceux qui traînent dans mes étagères et que j'ai déjà lu plusieurs fois. Je la sentis toutefois stressée alors je tentai de la détendre avec quelques paroles qui se voulaient rassurantes. Cela eut l'air de faire effet car je vis quelques larmes lui monter aux yeux mais en même temps elle semblait moins stressée. Un point pour moi. J'appris par la même occasion les raisons pour lesquelles elle était si tendue. Être une femme timide avec des pertes de contrôle sur ses dons, ce n'est pas toujours facile. J'ai aussi mes moments de timidité et quand ça arrive je fais aussi n'importe quoi. Sauf que moi ça se passe surtout avec mes gestes et mes paroles et non mes pouvoirs.

► Je comprends. Si vous le souhaitez vous pourrez sûrement vous arranger pour suivre un cours pour le contrôle de vos dons. Vous ne seriez pas la première à le faire.

Il y en a bien eu un qui travaillait ici et qui suivait un cours pour apprendre à contrôler sa force. Et une élève travaille à mi-temps ici aussi. C'est bien la preuve que le rang n'est pas un gros indicateur. C'est un peu pareil pour la race. Avoir un job n'empêche pas d'étudier à côté et vice versa. Je répondis ensuite à sa question me concernant.

♦ Oui je loge à l'appartement numéro six.

Et je suis gâtée pour le colocataire. L'adjoint-directeur et médecin. Un asocial effrayant bien que durant notre dernière promenade j'ai pu voir une autre facette de lui. Toutefois je crois que je suis la seule à avoir vu le côté gentil et joueur. Je n'en suis pas certaine à cent pour cent à l'extérieur mais en tout cas dans l'enceinte de l'académie il reste froid et impitoyable.

Je ressortis de mes songeries lorsqu'elle reprit la parole pour m'avouer qu'elle se sent bizarre avec moi. Pas dans le mauvais sens ! Du moins ce n'est pas comme cela que je le ressens. Elle me parla aussi de ses dons et l'un d'eux ressembla beaucoup à l'un des miens. Oui, je dis bien qu'il ressemble. Je ne sais pas encore à quel niveau est son pouvoir. Plus puissant ? Moins ? J'ai bien l'intention de le découvrir.

► En effet je ne suis pas humaine. Je suis un mix entre deux espèces d'anges. Et si cela peut vous rassurer, j'ai aussi un don d'empathie. C'est pour cela que j'arrive à deviner si vous êtes stressée ou autre. Je suis aussi télépathe mais rassurez-vous, je ne lis jamais les pensées des gens sans leur accord ! À moins d'y être contrainte évidemment mais ce n'est jamais arrivé à ce jour.

Je préfère lui dire tout de suite pour ce pouvoir et la manière dont je l'utilise. Beaucoup croient que quand on est télépathe, on lit dans les pensées des autres sans respect. C'est vrai pour certains mais pas pour moi. Je n'aime pas cette façon de faire. Je trouve que ce n'est pas respectueux envers la personne et son intimité.

► Et Mia est une chatte avec des pouvoirs aussi ou c'en est une qui est comme les autres, sans pouvoirs ?

Avec toutes les espèces que l'on rencontre ici, je peux bien me poser la question. Les quelques animaux que j'ai croisés ici ont tous des pouvoirs parce qu'ils sont une partie d'âme d'une personne, qu'ils viennent du même monde ou pour d'autres raisons. En voir un parfaitement banal c'est rare et ça fait du bien.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


HRP:
 


Je vous embête en #cc0033 et je suis actuellement en ralentissement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Mar 15 Aoû - 13:56


Première journée de travail
et premiers contacts [PV Anastasia]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Anastasia O. Vedeneïev




Ma nervosité baisse vraiment d’un cran en la présence de la jeune femme. Ça me fait du bien et ma minette ne s’y trompe pas.  

Mia  dort en effet profondément installer sur son nouveau fief. Mais attention un félin ne dort toujours que d’un œil.


Mon interlocutrice m’apprend une chose incroyable que je n’osais espérer. Il est possible de suivre des cours sans être élève dans le cursus scolaire classique. Je pense que mes yeux doivent être tout ronds d’étonnement et d’excitation. Cette fois, mon sourire n’est plus une grimace crispée mais une vraie expression de ma joie.

  « Oh c’est vrai ? Ça serait formidable. C’est exactement ce qu’il m’a toujours manqué. J’irai au secrétariat de l’école demain. Merci beaucoup pour cette précieuse information. »


Anastasia  m’apprend ensuite loger dans l’école également.

- Nous sommes donc voisine de couloir. Je viens de m’installer dans l’appartement numéro trois.


Quand elle poursuit en m’expliquant ses propres dons, je comprends alors que nous avons des points communs non négligeables. A la différence près qu’elle maîtrise bien mieux que moi ses dons et ses émotions. J’ai toujours su que les deux sont étroitement liés, mais je commence à comprendre que je dois travailler ma perception de mes émotions. Je les enfouis. Je les évite. Elles me débordent souvent. Ce n’est pas la bonne méthode, sûrement. Mais je ne sais comment les aborder autrement. Peut-être qu’ici je trouverais une meilleure approche.
En tout cas découvrir une personne avec le don d’empathie et aussi gentille, me met le baume au cœur. Peut-être son empathie fonctionne-t-elle un peu différemment, mais elle semble la maîtriser. Et puis son respect des autres, notamment avec son don de télépathe (ouf ! elle ne lit pas mes pensées désordonnées et farfelues !) me met en confiance. Je me décontracte un peu. Mon angoisse se dissipe vraiment. Je me sens de plus en plus à l’aise. Et mon énergie commence à prendre la place sur mon stress. J’essaye de ne pas sautiller de joie, mais c’est dur. Maintenir mes pieds au sol est difficile, je commence à tanguer d’excitation d’un pied sur l’autre.

Mia redresse les oreilles, puis la tête et me regarde. Elle ne se trompe jamais sur mon état émotionnel. Sachant que je suis capable de perdre rapidement la maîtrise de mes émotions, elle se lève et revient ronronner en me câlinant les chevilles à multiples reprises.


Anastasia me questionne alors sur ma petite boule de poil câline. Je lui souris, et apprécie sincèrement son intérêt pour Mia. Ma minette est devenue la « personne » la plus importante dans ma vie. Elle fait partie de moi. Nous ne sommes pas souvent loin l’une de l’autre.

- Mia est un chat ordinairement « chat ». Pas de pouvoirs particuliers. Si ce n’est un don pour capter mes émotions, et mes angoisses surtout. Ce qui en fait un « être extraordinaire » pour moi car elle prend soin de moi et moi d’elle. Elle a un an. Et elle a vite appris à percevoir quand je ne vais pas bien ou que mon énergie prend trop d’ampleurs risquant de me faire provoquer une catastrophe. Je perçois aussi quand elle a confiance en mes interlocuteurs. C’est un bon radar de confiance. C’est aussi mon passeport pour me sociabiliser. Je ne suis pas très douée comme vous avez pu le voir avec ma timidité maladive. J’ai vécu longtemps isolée des autres, puis isolée en moi-même pour éviter les autres. Mia a le don de se faire aimer dès les premiers contacts. Alors ça m’aide aussi.  


Je garde mon sourire bienveillant, mais je suis un peu gênée d’admettre qu’ à 23 ans, j’ai besoin d’un petit être à poils pour m’aider à naviguer en société.

- Vous risquez de la voir trainer dans les couloirs souvent si  elle est appréciée par les habitants de cette école. En tout cas elle m’accompagne ici et sûrement un peu partout où je pourrais l’emmener.  


Mia miaule comme pour confirmer mes dires.


Je me baisse pour la prendre dans mes bras.
Mia se met à ronronner encore plus fort.
Je m’approche d’Anastasia pour lui permettre de câliner aussi ma minette.

- est-ce que ça vous dirait d’aller boire un verre un de ces soirs ensemble ? Je ne connais pas la ville encore, ni le campus d’ailleurs. Je suis vraiment ravie de votre venue.  C’est tellement agréable une telle rencontre sympathique pour mon premier jour ici.


J’espère que je n’en fais pas trop. Je ne voudrais pas avoir l’air d’une désespérée, bien que c’est un peu le cas, n’ayant aucune connaissance amicale en ces lieux. J’aimerai bien la connaitre plus et qu’elle m’explique un peu plus comment elle gère son empathie. Elle semble vraiment sympa et gentille, alors on pourrait peut-être bien s’entendre.  Ça me plairait bien d’avoir déjà une potentielle amie. Mais je suis tellement en manque d’affection que j’ai conscience que je peux paraître étouffante et bizarre. Je ne veux pas trop bousculer les choses. Je suis aussi capable de paniquer si une amitié se construit très vite. Apprendre à accepter et gérer mes émotions va être mon premier gros travail. Je vais inventorier les livres sur le sujet. Peut-être trouverais-je de nouvelles idées ? La bibliothèque universitaire où j’ai fait mes études ne s’intéressait pas vraiment au sujet. Et puis ici je devrais trouver des éléments sur les pouvoirs et leur maitrise.

Mia miaule en me donnant un coup de tête sous mon menton.


Je comprends que mon angoisse est revenue et transparait dans mon attitude. Mon esprit carbure encore sur milles actions à faire. Je gigote sans cesse dansant d’un pied sur l’autre, et piétinant. Mon souffle est court et j’essaye de me poser en me concentrant sur ma respiration pour que mes expirations soient plus longues et me calment.


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié



HRP :
 


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 26

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Infirmière angélique
Dim 20 Aoû - 1:57
Première journée et premiers contacts

Apprendre qu'il y a une possibilité de suivre des cours malgré le travail semble ravir la nouvelle bibliothécaire. Il n'y a qu'à voir ses yeux s'illuminer pour deviner que cette nouvelle la rend heureuse.

► De rien. Ravie d 'avoir pu vous aider sur ce point ! Je ne sais pas trop comment on s'y prend par contre. La secrétaire pourra sans doute mieux vous renseigner sur ce qu'il faut remplir.

Je répondis ensuite à sa question concernant le logement et appris par la même occasion dans quel appartement elle vit désormais. Je lui fis ensuite un mini résumé de mes pouvoirs, lui parlant de mon don d'empathie que je ne contrôle pas, ainsi que celui de télépathie que j'utilise rarement sans l'accord des victimes. Je ne lui parlai pas de mes quelques autres pouvoirs. Cela me semble inutile. Je le ferai si elle veut vraiment le savoir.

Je la vis se trémousser légèrement sur place. Pendant un instant je me demandai si elle n'avait pas besoin d'aller aux toilettes. J'allais lui poser la question mais au final je me retins. Ce n'est pas vraiment le genre de question à laquelle on répond aisément. Et puis connaissant mon imagination très fertile, je suis sûrement encore à côté de la plaque. Chez certaines personnes, la joie suffit à les faire se dandiner sur place.

Mia revint vers sa propriétaire et se frotta à elle comme le font régulièrement les chats lorsqu'ils réclament notre attention ou qu'ils veulent nous consoler. Ils ont souvent mauvaise réputation à cause de leur caractère sournois, indépendant et certaines légendes où ils apparaissent comme étant annonciateurs de mauvaise augure. Pourtant ils sont bien plus affectueux qu'on ne le pense.

Je questionnai d'ailleurs la bibliothécaire au sujet de sa chatte, voulant savoir si son animal possède des dons ou si elle est une minette tout ce qu'il y a de plus normal. Mia fait partie de la seconde catégorie. C'est une chatte comme on peut en trouver partout.

► Les animaux sont géniaux pour ça en effet. Peu importe l'expression que l'on aura en face des autres, les animaux sentiront si l'on ment ou non. Je dirais même qu'ils sont plus doués que n'importe qui d'autre. En tout cas c'est super si Mia vous aide aussi pour les relations sociales.

Si comme elle le dit Mia rôde beaucoup dans les couloirs, ça ne sera pas pour me déplaire. Il faut juste espérer qu'elle ne fasse pas de mauvaise rencontre. Les pensionnaires sont là pour apprendre à vivre en société et ils n'ont pas le droit de s'attaquer à quelqu'un d'ici mais certains ont un instinct plus puissant que leur volonté. Il arrive donc qu'ils poursuivent un chat, un oiseau ou simplement un être qui est normalement la proie. Quand Alicia prit sa chatte dans les bras j'en profitai pour câliner l'animal.

► Ca sera avec plaisir ! Prenez d'abord le temps de vous habituer à ces lieux et de prendre vos marques. On ira boire un verre quand vous voudrez !

Je préfère ne pas proposer de jour en particulier pour éviter de précipiter les choses. Elle vient d'arriver, il vaut mieux lui laisser le temps de découvrir les lieux à son rythme. Je décidai de lui laisser une occasion de se détendre complètement en lui montrant le livre avec un sourire.

► On ferait mieux d'aller faire enregistrer le prêt avant d'oublier. Ca serait bête qu'on se fasse réprimander pour un oubli.

Je me dirigeai donc gentiment vers le bureau qui sert à enregistrer les bouquins empruntés, rendus ou qui sont nouveau dans la bibliothèque. Bref le bureau qui sert pour gérer l'administration.

► Je ne sais pas trop comment ça fonctionne le système administratif de la bibliothèque donc je vous laisse le faire.

Un petit rire amusé se fit entendre avant que je n'ajoute une petite réplique.

► Et comme ça, ça vous fait votre première affaire de la journée !
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


HRP:
 


Je vous embête en #cc0033 et je suis actuellement en ralentissement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Lun 21 Aoû - 14:12


Première journée de travail
et premiers contacts [PV Anastasia]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Anastasia O. Vedeneïev




Discuter comme cela, me semblait si réaliste et à la fois si apaisant. Avoir une conversation normale sans que mes émotions et pouvoirs ne provoquent de catastrophe ou que mon interlocuteur ne se moque de mon attitude, est si rare.

Quand je prends Mia dans mes bras et m’approche d’Anastasia, celle-ci ne se fait pas prier pour la papouiller également.  

Mia ronronne, ravie de tant de câlins. Elle suit le mouvement de nos mains en extase.


Mais il est temps de fermer et ma première cliente a sûrement bien d’autres choses à faire que de tenir compagnie à ma petite personne. Mais elle accepte gentiment ma proposition de prendre un verre un de ces soirs.

- Merci beaucoup. Peut-être qu’en fin de semaine cela serait possible. J’aurai sûrement pris mes marques ici et rencontré une bonne partie des élèves.


Anastasia m’invite alors à faire le premier travail qui m’incombe : enregistrer les prêts. Je l’invite d’un mouvement à me suivre près de mon nouveau bureau d’accueil. Je lui souris, sincèrement, vraiment heureuse d’un premier contact aussi enrichissant et amical.

- Oui, vous avez raison. Venez, je vais enregistrer cela. Je n’ai pas encore pris en main le système informatique de la bibliothèque, mais je vais tout noter et désactiver l’antivol.


Je m’installe derrière le bureau et prend mon carnet de note, le temps que le système de prêt se lance. J’y inscris les références du livre et le nom d’Anastasia. Le logiciel s’est ouvert. Je tapote sur l’ordinateur et le trouve finalement facilement dans le système. Il me semble assez simple à prendre en main au premier coup d’œil, au moins pour la fonction emprunt et retour. Je m’attèlerai à l’enregistrement de nouveau livre plus tard. Heureuse de ce premier constat, je suis souriante et m’exclame :

- Oh bah en fait c’est tout simple !


Ravie, je scanne le code barre du livre qui s’affecte bien à ma première cliente. Toute contente de me débrouiller finalement aisément je suis une pile électrique sur ma chaise.

Mia miaule en montant sur le bout du bureau et me regarde d’un œil amusé.


Oui amusé ! Des fois je la suspecte de se moquer de moi quand j’agis ainsi. J’ai bien conscience que je peux avoir l’air d’une gamine. Mais j’ai tellement été contrainte à m’enfermer en moi-même toute mon enfance et adolescence. Que maintenant que je suis adulte et capable de m’assumer seule, j’ai bien l’intention d’être moi-même que ça plaise ou pas. C’est pour ça que je suis venue dans cet endroit d’ailleurs. Et l’air de rien, je suis une boule d’énergie cachée.
Je passe le livre à l’aimant pour désactiver l’antivol et le tend à la jeune femme qui patiente.

- Et voilà Anastasia. Votre prêt est enregistré. Je vous souhaite une bonne lecture et une bonne soirée. Merci pour votre visite. Vous viendrez me dire ce que vous en avez pensé, j’espère.  


Mia avance et viens faire un dernier câlin à la demoiselle.


Je crois que nous somme deux à apprécier sincèrement Anastasia. J’espère la revoir rapidement. Je me lève et fait le tour du bureau pour saluer correctement ma cliente. Ma nervosité a disparu comme par enchantement et ça fait du bien de se sentir ainsi.

- A bientôt alors !



Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 26

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Infirmière angélique
Dim 27 Aoû - 15:09
Première journée et premiers contacts

Mia semblait heureuse d'être câlinée pendant que sa propriétaire et moi-même parlions ensemble. En même temps, ça peut être compréhensible. Elle a juste à venir proche d'une personne et celle-ci se met instantanément à caresser l'animal.

Alicia me fit une proposition à laquelle je donnai une réponse positive. J'irai volontiers boire un verre avec elle mais je la laisse d'abord s'habituer à l'académie, se faire ses marques, de nouvelles rencontres, etc. Je réfléchissais toutefois au fait de sortir en fin de semaine. Ca serait faisable. Enfin je peux aller boire un verre n'importe quel jour mais en fin de semaine c'est pas mal. Elle aura eu le temps de se faire aux lieux et on aura plus de temps libre puisque ce sera le week-end.

► Ca marche ! Entre-temps on se croisera sûrement encore une ou plusieurs fois alors on aura le temps de s'organiser.

Peu après je l'invitai à aller enregistrer le prêt. Chacune de nous avait encore des choses à faire. Alicia devait finir son premier jour et peut-être aussi ranger ses bagages et moi, j'ai de la lecture à faire. Oui. La lecture est un bon programme. C'est même bien meilleur que m'abrutir devant la télévision.

Je suivis donc Alicia avec le bouquin pour qu'elle puisse faire ce qu'elle avait à faire. Je plaisantai un peu au sujet des remarques que l'on pourrait recevoir pour avoir oublié d'enregistrer ce prêt. À vrai dire je ne pense pas qu'on se ferait réellement réprimander pour un seul livre mais je n'ai pas vraiment envie de prendre le risque. De plus ça serait dommage qu'on oublie ce détail dès le premier jour de la bibliothécaire.

Elle n'était pas sûre de réussir à utiliser le logiciel de l'académie du premier coup mais au final elle fut surprise à quel point ça lui avait été facile. Je ne sais pas si c'est notre logiciel qui a été simplifié pour faciliter les choses aux nouveaux ou si Alicia a juste des connaissances plus élevées. Elle désactiva l'antivol avant de me redonner le bouquin que j'empruntais. Je fis quelques caresses sur la tête de Mia tout en finissant de régler l'affaire entre sa maitresse et moi-même.

► Merci pour le conseil littéraire.

Je pris le livre en main et stoppai les caressa sur Mia.

► Bonne soirée à vous aussi. À très bientôt sûrement !

Même si ce n'est pas à l'infirmerie, nous aurons de grandes chances de se croiser à nouveau que ce soit dans les couloirs, au réfectoire, à nouveau dans la bibliothèque, etc. Les possibilités sont vastes. Je saluai donc la jeune femme et quittai la bibliothèque pour me trouver un coin tranquille. Maintenant que j'avais un bouquin entre les mains, je comptais évidemment le lire et pour ça, les lieux calmes sont les meilleurs.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous embête en #cc0033 et je suis actuellement en ralentissement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Première journée de travail et premiers contacts [PV Anastasia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» » Après une dure journée de travail - PV EVAN
» Première (voir dernière) journée de travail [Ruby]
» Première journée à Minas Thirith
» L'argent dans l'Europe Mythique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysterious School  ::  :: Etages :: Bibliothèque-
Sauter vers: