Bienvenue sur Mysterious School, une académie pleine de pouvoirs mystérieux...
 

 ::  :: La forêt :: Réserve naturelle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]

avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Lun 11 Sep - 12:41


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren



Il fait beau aujourd’hui et je suis d’humeur joyeuse et motivée. Je vais aller m’entrainer un peu et profiter de ce temps en pleine nature. J’ai donc quitté mon logement de l’école, habillée de ma tenue de combat et mon épée. J’emport comme toujours mon sac à dos où Mia y loge avec quelques victuailles et de l’eau, ainsi que mon livre en cours de lecture. A l’orée de la forêt, je libère ma boule de poils et m’enfonce dans la verdure avec entrain.

Cela fait plusieurs fois que je viens me promener paisiblement dans cette forêt. Il y a un lac bien agréable même si quelques bruits étranges m’ont valu quelques inquiétudes. Ce qui a aidé un peu la végétation à pousser. J’ai encore beaucoup de chemin à faire pour la maîtrise de mes émotions et mes pouvoirs.
J’aime le coin où je suis actuellement : empli de verdure et de fleurs, calme et serein. J’y entends les oiseaux chanter avec bonheur. J’y suis déjà venue quelques fois depuis mon arrivée.

Aujourd’hui j’ai donc pris mon épée pour cette ballade. Non pas que je compte détruite la flore ou attaquer la faune. Bien sûr que non ! Mais je me renforce musculairement depuis quelques temps. Le sport, c’est bien pour ça. Mais je ne veux pas perdre l’habitude de tenir et manipuler mon épée. Si je fais tout ça, c’est pour savoir me défendre. Donc aujourd’hui je compte retrouver mes sensations avec mon épée. Je me sens en forme et motivée, alors je profite de ce temps clément pour fendre l’air. Je progresse dans la forêt vers la réserve naturelle, ce coin est calme et on y croise peu de promeneur.

Mia, ma minette, gambade à mes côtés. Pourchassant pour le plaisir quelques insectes volants, elle s’éloigne puis revient au gré de son envie. J’avoue que je gambade aussi comme une sauterelle, aidant assez aisément les petites fleurs en difficultés à reprendre du tonus. Quand je me sens bien et à l’aise, j’arrive à contrôler mon pouvoir sur les végétaux avec parcimonie. Je me sens plus sûre de moi, en tout cas quand je suis seule ou au milieu d’inconnus qui ne me parlent pas. A la bibliothèque aussi avec les élèves, enfin tant qu’ils ne sont pas trop sûrs d’eux tout de même.

Au bout de 30 minutes de marche échauffante, je trouve une petite clairière au sol plat. C’est parfait pour répéter mes mouvements d’épéiste. Je pose mon petit sac sur le côté et commence à m’échauffer.

Mia s’assois près de mon sac et m’observe.


Je sais qu’elle sonde les alentours et reste aux aguets. Lorsqu’elle sera rassurée, elle ira sûrement chasser une proie pour le plaisir de l’embêter.
Je glisse, marche, recule, tourne, tout en maintenant mon épée devant moi et ensuite en réalisant sur des gestes simples. Echauffer mes bras et mes jambes correctement est indispensable pour éviter toute blessure.

J’accélère le rythme de mes mouvements, puis j’essaye de combiner : je me concentre pour actionner mon pouvoir sur les végétaux. 2 poignées d’herbe grandissent, jusqu’à me dépasser en taille. Je suis contente de moi, je m’améliore, même si ce n’est pas un vrai combat.


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Dim 17 Sep - 18:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


J’avais décidé aujourd’hui d’aller en forêt, dans la réserve naturelle. Pourquoi ? Pour essayer de maitriser un peu plus ma seconde forme sans que ça vire en catastrophe. En effet, le lieu semblait le plus approprié pour ça, car je ne voulais pas que l’on croise grand monde.
« *En même temps, il te suffirait que tu t’enfermes dans une pièce.*
–Merci de ton intervention Farren, vraiment, surtout que tu sais très bien que ce n’est pas n’importe quelle pièce qui peut me contenir. Sort de ma main d’ailleurs, car bon, tu peux marcher aussi.
* Je suis partisan du fait que ça ne sert à rien de se fatiguer quand l’on peut se déplacer sans le moindre effort. *
- Logique j’imagine. Tu crois que l’on s’est assez enfoncé dans la cambrousse là ?
* Hummm, je ne sais pas moi, à toi de juger. Pour une fois que tu ne fais pas ça la nuit. *
- Bien obligé, sinon tu râles sur le fait d’être fatigué la journée qui suit !
* Ce qui est tout à fait justifié. *
- C’est ça… Mais la nuit, il y a moins de risque aussi, mais bon, s’il y a un accident, je dirais que c’est de ta faute du coup.
* Mais oui, c’est cela. * »
Je soupire, pour une fois, on ne se dispute pas vraiment. En même temps, il ne s’est rien passé depuis ce matin sujet a querelle. Je passe dans un endroit ou bizarrement, la végétation me semblait plus haute qu’autre part. Et ce n’est pas nous. En effet, on a toujours fait du bien aux formes de vie à part les insectes, mais là, ce n’est pas la même chose…

Je tourne la tête, une sorte de lynx sort de la brousse. Je m’avance vers lui, d’abord méfiant, il finit par se laisser caresser. J’ai toujours pu faire ça, les félins m’ont toujours laissé les approcher… Mais ce n’est pas trop le moment, je repars au bout d’un moment après un sourire. Les marques noires sur mon corps, dont sur la main droite, là où réside Farren… Quand je me transforme, elle s’illumine en vert, mon sang est de cette même luminescence à ce moment-là… Enfin, elle ne s’illumine pas toute, pas celle en bas de mon dos, une cicatrice que je partage avec ma part d’âme, reste d’un passé que l’on cache toujours. Je réajuste bien mon bandeau à l’œil droit, pour cacher une autre cicatrice traversant cet œil. Je ne suis pas aveugle de ce côté, mais je préfère sacrifier ma vision de ce côté que de montrer a tout le monde cette cicatrice aussi. Ma queue de fauve fouette l’air et finalement, j’arrive à une clairière après quelques détours. Mais à l’abri des regards, la place est déjà prise par une jeune fille semblant s’entrainer, elle arrive à faire croitre des végétaux a ce que je vois. Et il y a aussi un chat, très beau d’ailleurs. Je l’observe un moment puis me dit que je ne devrais peut-être pas déranger, mais bien sûr…. Il ne faut pas oublier Farren. Il sort de ma main, prend sa quatrième forme et s’approche de la demoiselle en souriant, ses deux crocs semblables à celle d’un vampire se voyant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il a son manteau rouge bien entendu avec lui, un pantalon noir où sa queue de fauve touffue est cachée.
« -Bonjour ! Super ton pouvoir sur les plantes dis donc ! Je m’appelle Farren, je suis la part d’âme de Linea Deadlane Corpse.
-Bonjour… Désolé de t’interrompre, je ne voulais pas à l’origine, mais disons que c’est raté. Farren, ce n’est pas très poli de déranger les gens comme ça, même si t’es vachement polie aujourd’hui, c’est suspect de ta part.
-Holala, rabajoie va. »
Il est inutile de dire qu’il a fini par terre après que je lui ai attrapé les cornes pour avoir dit ça. Il soupire, l’habitude sans doute.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Mar 26 Sep - 15:07


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren



Totalement surprise dans ma concentration, je fais un bon quand l’étrange créature me parle. Je me retourne et le voie. Je suis sous le choc. Il est vraiment… particulier ! Un air de faune sans en être un. Je ne sais vraiment pas définir ce qu’il est. Ma surprise est tellement grande que bien sûr mes émotions partent en vrille et mes pouvoirs avec. Les végétaux que j’avais dans les mains de pouvoirs, grandissent encore plus et me tombent dessus. A moitié assommée, je me dégage pour voir apparaitre une drôle de demoiselle qui s’excuse.

J’ai honte d’avoir montré aussi peu de maitrise. Mais heureusement, malgré le bordel émotionnel en moi, mon empathie détecte principalement de la sympathie envers moi de leur part. Je les regarde totalement hébété.

Mia s’est avancée sans se presser, ce qui me fait dire que je n’ai pas mal interprétée les émotions de leur part.


La jeune fille a sauté sur sa « part d’âme » qui gît au sol. Linea, Farren. Je crois que c’est ça. Je ne suis pas sûre d’avoir tout perçu de leur propos avec cette enclume végétale que je me suis prise sur la tête.

Quelque part ils me font l’effet de deux enfants qui se chamaillent. Ça me fait sourire. Je me détends. Si mon empathie et ma minette me disent que tout va bien, je suis en confiance. J’inspire à fond en me redressant, et me concentre pour ramener l’herbe autour de moi à une taille normale. Je range aussi mon épée pour ne pas paraitre sur la défensive.

Mia s’est assise entre moi et les deux inconnus, leur faisant face.


Je souris, un peu tendue tout de même, et m’avance d’un pas.

- Bonjour, moi c’est Alicia M. Natura. Merci pour le compliment mais comme vous le voyez j’ai du travail encore à faire.


Alors qu’ils se relèvent, je me remémore ce que j’ai entendu à leur arrivée.

- Il n’y a pas de mal à m’avoir interrompu, ne vous inquiétez pas. J’ai juste été surprise.


Et perdu tout contrôle de mes émotions, pour ne pas gêner. Mais je m’abstiens de leur faire part de mon second pouvoir. Je dois rester prudente, après tout je ne connais rien d’eux. D’ailleurs j’ai besoin d’éclaircir ce qu’ils sont.

- Puis-je vous demander ce que vous êtes ? Je m’excuse mais je suis nouvelle ici. Je n’ai pas l’habitude de rencontre des êtres magiques ou non humains alors je ne connais pas toutes les espèces. Une part d’âme, c’est quoi ? ça a le sens primaire des mots ? ou rien à voir ?


J’avoue que cet aspect m’intrigue. Si c’est le cas, comment une âme peut-elle avoir une entité propre en dehors du corps et de la conscience de son propriétaire ? C’est tellement intrigant !
Ma curiosité est souvent plus forte que ma timidité. Et en voilà encore une belle illustration. Je dépasse Mia qui ne bouge pas et m’approche de mes interlocuteurs. La jeune fille est étrange aussi. Elle est toute mignonne mais porte un cache œil et beaucoup de marque. J’espère que ce ne sont pas des signes de maltraitance. Un nœud au ventre me dit que ça pourrait fortement être le cas.
Je me rends compte que j’ai été peut être un peu trop directe. C’est tout moi ça ! Incapable de gérer une approche directe d’un interlocuteur, mais agir pareil quand ma curiosité prend le dessus à mes émotions.

- Pardon, je manque de tact. Excusez ma curiisuté Je suis un mage, et la nouvelle bibliothécaire de Mysterious School. Et voici Mia, ma minette, un chat on ne plus sans pouvoir, si ce n’est d’être plus sociable que moi.




Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Sam 30 Sep - 16:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


Lorsqu’on l’avait interrompu, les plantes dans les mains de la fille avaient poussé pour finir par lui tomber dessus. Le chat s’était également avancé pendant que je donnais une correction à ma part d’âme. En même temps, il l’avait cherché. Enfin, notre « bagarre » fait sourire la demoiselle, c’est déjà cela, j’imagine, elle avait l’air plutôt timide après tout. Elle finit par ramener les êtres végétaux à une taille banale, se relève, range son épée. Sincèrement, même si elle avait une arme, je ne me sentais pas en danger ; mes griffes, sous ma seconde forme, font souvent plus de dégâts que les lames. Et notre passé douloureux est aussi lié à ce que je suis. Le félin s’assit entre nous et la jeune inconnue qui finit par s’avancer. L’écoutant alors qu’elle finit par parler, je laisse mon compagnon se relever.
« - Bonjour, moi c’est Alicia M. Natura. Merci pour le compliment, mais comme vous le voyez j’ai du travail encore à faire.
Il n’y a pas de mal à m’avoir interrompu, ne vous inquiétez pas. J’ai juste été surprise. »

Oui, on a remarqué. On sait au moins comment elle se nomme a présent, son appellation est d’ailleurs assez jolie je trouve. Et pour le travail, pour nous, être avec des pouvoirs, on en aura toute notre vie, je crois… Car on ne cessera jamais d’apprendre sur nous et sur ce que l’on est capable de faire. Enfin, elle finit par nous questionner.
« - Puis-je vous demander ce que vous êtes ? Je m’excuse, mais je suis nouvelle ici. Je n’ai pas l’habitude de rencontre des êtres magiques ou non humains alors je ne connais pas toutes les espèces. Une part d’âme, c’est quoi ? Ça a le sens primaire des mots ? Ou rien à voir ? »
En tout cas, si elle était timide, cela s’est vite dissipé pour laisser place à la curiosité, ça m’amuse. Et je sens que c’est pareil pour Farren ; son impatiente peut mener à des rencontres, il semblerait. Je sais qu’il doit écouter mes pensées, mais pour une fois, il ne me dit rien en télépathie. Elle finit par s’excuser, cela nous fait tous les deux sourires.
« - Pardon, je manque de tact. Excusez ma curiosité je suis un mage, et la nouvelle bibliothécaire de Mysterious School. Et voici Mia, ma minette, un chat on ne plus sans pouvoir, si ce n’est d’être plus sociable que moi.
-Pas de problème, ne t’inquiète pas. Et ta Mia est très mignonne. Nous, notre espèce n’a pas vraiment de nom, l’origine de ma race remonte à l’hiver 1920, en Colombie. Des expériences illégales sur l’immortalité, un des cobayes était un être avec un lien avec la nature, ce qui a eu des résultats inattendus. Cela a détruit le laboratoire, séparer son âme en deux : notre ancêtre. Après, cet être s’est mélangé à d’autres espèces, mais on en garde plusieurs caractères. À un certain âge, notre âme se sépare en deux, pour devenir une entité à part.
-Enfin, à l’origine, tu croyais que j’étais une simple voix dans ta tête je te rappelle n’empêche.
-En même temps, père n’a jamais été là pour me dire donc bon. Mais moi, je te rappelle que quand t’es sortie la première fois, tu t’es retrouvé à poils devant tout le monde, dans la rue en plus, sale exhibitionniste.
-Ce sont des choses qui arrivent.
-J’aurais dû avoir un appareil photo ce jour-là, je suis sûr que j’aurais pu faire du chantage par la suite.
-Démone.
-Merci. »
De la taquinerie, rien de plus. On finit par rire tous les deux.

Bref, plus sérieusement.
« -Pour en revenir à nos moutons, ma mère était une hybride panthère noire, du coup, on a ces caractères-là et les félins nous comprennent. J’ai aussi une seconde forme, mais je ne la contrôle pas toujours, bien que ça va mieux depuis que je suis à l’école. Et Farren à quatre formes si je compte celle qu’il prend quand on « refusionne ». On a 32 ans et je travaille avec les fauves dans un cirque en plus d’être étudiante.
Heureuse de te rencontrer. »

Je souris, Farren intrigué par le chat finit par prendre sa seconde forme et s’assit en face du fauve.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Mer 4 Oct - 18:19


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren



Je suis stupéfaite en entendant l’histoire de l’espère de mes deux interlocuteurs. Quelle barbarie de faire de telles expériences. Heureusement Linéa et Farren semblent être de bonnes personnes malgré leur taquinerie continue l’un envers l’autre. Ça me fait même sourire. Ils ont l’air vraiment complice. Mais cela doit être normal, vu le lien qui les unis.

Mia miaule lorsque Linéa évoque sa mère, panthère.

Et la partie d’âme vient s’assoir devant elle. Ils se regardent tels deux félins qui se jaugent. Je les observe, un peu inquiète, mais vite rassurée.

Mia s’avance en ronronnant et s’approche de Farren. Lui fait des calins en rononnant, puis va vers les chevilles de la demoiselle. Elle se glisse entre et lui fait des caresses à son tour.

Je souris, Mia se sent aussi en confiance.

- Oh tu es donc plus âgée que moi mais semble si jeune ! C’est vraiment intriguant. Personnellement, je n’ai que ma forme humaine et ne saurait comprendre votre manière de varier dans ces formes. Mais j’aimerai beaucoup apprendre à mieux vous connaitre. Ça serait vraiment intéressant !


Une idée me traverse l’esprit mais peut-être est-ce peu approprié d’en parler maintenant… Retracer les caractéristiques et l’histoire d’espèces magiques dont rien n’existe en bibliothèque aujourd’hui, pourrait être un passe-temps tout à fait intéressant. Je me note l’idée pour en reparler à une occasion plus adaptée, quand nous aurons fait plus ample connaissance déjà.

- Mia, en tout cas, semble complètement fan de vous !


Et en effet elle n’a pas quitté les jambes de Linéa ronronnant comme un moteur bien huilé.

Je leur souris et m’approche un peu plus. Leur apparence reste impressionnante pour moi, et je ne peux nier que je ne suis pas totalement à mon aise. Mais l’attitude de Mia me met vraiment en confiance. Et puis aucun des deux ne semblent être sur leur garde. Je décide alors d’engager un peu plus la conversation sur un terrain commun.

- Je travaille à l’école mais je vais aussi suivre quelques cours, comme la maitrise des pouvoirs ou la connaissance des créatures surnaturelles. Serez-vous de ces cours aussi ?

J’entame la semaine prochaine, mais j’ai hâte. Pour une fois que je vais être dans une classe de gens comme moi. Bien sûr j’appréhende beaucoup, mais je suis tout autant excitée.

Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Sam 7 Oct - 17:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


Le chat avait miaulé lorsque j’avais dit la race de mon parent maternel. Et lorsque ma part d’âme avait pris sa seconde forme ressemblant à un chat au niveau de la taille, elle s’était assise devant lui. Mia s’était alors approchée pour lui faire des câlins en ronronnant avant de venir rendre visite à mes chevilles tout aussi heureuses, semble-t-il. Cela fait sourire Alicia en tout cas ;
« - Oh tu es donc plus âgée que moi, mais semble si jeune ! C’est vraiment intrigant. Personnellement, je n’ai que ma forme humaine et ne saurait comprendre votre manière de varier dans ces formes. Mais j’aimerais beaucoup apprendre à mieux vous connaitre. Ça serait vraiment intéressant !
-Les responsables de mon espèce n’ont pas obtenu ce qu’il voulait, mais mon ancêtre, même s’il ne le souhaitait pas, si en quelques sortes. J’ai la jeunesse éternelle quoi. Et tu sais, n’avoir qu’une forme n’est pas si mal, par le passé, on m’a utilisé pour ma forme bestiale… Avoir des capacités attire aussi les convoitises.
-Je confirme. Je pourrais te montrer Alicia, mais ça serait une mauvaise idée… Car oui, je peux refaire vivre notre passé que ça soit partiellement ou en entier a quelqu’un. Mais je parle vraiment de faire revivre : c’est-à-dire faire ressentir la douleur physique ou morale, la tristesse autant que les joies et ce genre de chose aux autres… »
Chose que je désapprouve bien sûr. En tout cas, le chat semble bien nous aider, ronronnent plutôt fortement.

Et cela semble être également l’avis de sa propriétaire.
« - Mia, en tout cas, semble complètement fan de vous ! »
Je souris, elle aussi alors qu’elle s’approche un peu.
« - Je travaille à l’école, mais je vais aussi suivre quelques cours, comme la maitrise des pouvoirs ou la connaissance des créatures surnaturelles. Serez-vous de ces cours aussi ?
-Oui, normalement, ça nous arrive de sécher ou d’avoir des pannes d’oreiller lorsque l’on s’entraine de nuit. Même si Farren n’aime pas trop quand je veux m’entrainer la nuit, même si pour moi ça me semble la meilleure solution pour éviter les risques de rencontrer des randonneurs pendant une crise.
-N’empêche avoir 0 à un contrôle, car on s’est endormie, ce n’est pas très glorieux quand même je te ferais dire !
-Après, la maitrise des pouvoirs, je pense que ça sera beaucoup de cours particulier en plus de ceux de base. En effet, personne n’a les mêmes pouvoirs ni la même voix a emprunté pour les maitriser. N’empêche, elle est très mignonne ta Mia, elle me fait penser à un autre ami du cirque. »
Je regarde Farren qui comprend presque aussitôt.
« *Si tu lui montrais, on n’a pas que des mauvais souvenirs après tout, il y en a aussi des plaisants. *
*- Heureusement. * »
J’ai encore du mal à utiliser ma télépathie entre nous grâce à notre lien, mais ça va mieux qu’au début. Après, parfois, je n’ai pas trop besoin de l’utiliser vu que monsieur a le passe-temps de lire dans ma tête de base.
« *Je t’entends je te ferais remarqué* »
Je lui tire la langue intérieurement. Il sourit alors, La fille doit pas forcément comprendre, mais ce n’est pas grave.


Farren la fixe, partageant un souvenir.
J’étais avec un vieux tigre blanc dans sa cage. Comme toujours, dès mon arrivée, il s’était mis à roucouler de plaisir de me revoir. Cela m’avait fait sourire alors que déjà il s’était levé pour se frotter à moi. Farren avait été dans ma main à ce moment-là. Je lui avais demandé.
« *Pourquoi tu ne sors pas ?*
*Je ne veux pas être plein de bave de léchouille de tigre, qu’importe ma forme.*
*Mr.grognon va.* »
Et c’est vrai que Bracus, ainsi se nommait-il, n’y était pas allé de langue morte. Tout en se frottant a moi, j’avais fini par tomber à cause du poids. Il s’était alors allongé à mes côtés, mettant sa grosse tête sur mon ventre. J’avais ri, réellement joyeuse, et je m’étais mis à caresser sa tête sous ses ronronnements. Ses poils sous ma main, j’avais fermé les yeux, m’abandonnant tout entier à ce plaisir. Sans voir le temps passé, seul les caresses m’indiquant l’heure…. Jusqu’à m’endormir.


Peut-être est-ce court comme souvenir, mais la durée ne dit rien sur la qualité. Je donne une caresse à Mia, souriant.
« -Elle me fait un peu penser à lui, sauf en taille bien sûr ! Pardon de ne pas t’avoir demandé par contre, mais j’espère que ça ta plus au moins. »
C’est vrai que j’aurais pu demander au moins.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Dim 8 Oct - 16:45


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren


Il est indéniable que sentir Mia aussi confiante, me rassure rapidement. Mon empathie se lie toujours aux sensations de ma minette. Mais néanmoins j’arrive à percevoir de la part de mes deux visiteurs, une bienveillance et curiosité sincère et simple, sans antagonisme aucun. Je finis par me rapprocher d’eux en douceur, brisant ainsi la distance que j’instaure souvent mais que cette fois eux-mêmes ont tenu envers moi par respect. Certainement que Linéa et Farren me sondent autant que je l’observe pour définir le caractère de ce premier contact.

Mia s’enroule dans les chevilles de la demoiselle, et fini par s’allonger au milieu de nous trois, sereine. Elle ronronne doucement, comme le murmure d’un bercement.

Je suis persuadée alors de sa tranquillité à me savoir aux contacts de ces deux êtres étranges. Elle va bientôt s’endormir. Mais comme tout félin, elle ne dormira que d’un œil, aux aguets, prête à bondir en cas d’intrusion agressive ou d’une situation qui m’angoisserait.

J’écoute attentivement les explications que me donne Linéa et Farren quant à leur étrange espèce et la variété de formes qu’ils ont chacun. Linéa semble avoir souffert de sa forme bestiale. Et je peux tout à fait comprendre au vu du caractère inhumain que peut adopter l’homme face à la magie. Heureusement pour moi, je suis un mage 100% d’allure humaine, ce qui m’a protégé tant que je ne provoquais pas d’incident.
Je comprends alors que la jeunesse éternelle de la jeune femme a vraiment ses revers et je compatis.

Par contre, je grimace discrètement quand Farren m’explique leur pouvoir de partager leurs souvenirs en les faisant revivre. Je n’ose imaginer l’effet que cela me ferait. Je crains que les émotions soient décuplées par mon empathie. Mais je ne dis rien, ne voulant ni les braquer, ni leur révéler tous mes secrets tout de suite.

Lorsque je m’enquière des cours que nous pourrions avoir en commun, Linéa m’explique qu’elle a quelques soucis parfois de ponctualité à cause d’entrainement nocturne pour éviter toute rencontre inopinée avec sa forme bestiale qui semble lui causer des soucis de maitrise.
Ils me font sourires. Ils sont drôles à écouter. On sent une réelle complicité mais aussi des conflits légers, typiques d’une conscience quelque part. Je les écoutes avec plaisir. Linéa me parle d’un ami de son cirque que Mia lui rappelle. J’imagine que ça doit être un bien plus gros chat.

Soudain, je les vois se regarder d’une manière particulière. Je crois qu’ils se comprennent. Je pense alors au pouvoir d’Anastasia : la télépathie. C’est fort possible, surtout avec le lien d’âme qui les unit. J’espère que c’est un pouvoir qu’entre eux.

Soudain je suis envahie par un tas d’images, des émotions étranges. J’ai l’impression d’être comme téléporter dans un autre endroit, dans un corps même ! Je vois un tigre blanc. Il a l’air âgé. Son regard me fait penser à Mia. Brusquement la compréhension fait surface… le partage de souvenir. L’angoisse me prend. J’ai peur, j’appréhende. Je ne veux pas perdre la maîtrise de mon empathie.

Mais bizarrement le ronronnement de plus en plus fort de ce gros chat me calme. Je dirais même que je dois sourire. Le tigre se lève et vient se frotter à… Linéa. Je tends la main pour le caresser. Est-ce moi qui agis ? Est-ce que je suis dans le corps de Farren par ce sourire ? C’est vraiment étrange. Soudain la jeune femme est basculée au sol sous le poids de l’animal, mais il se couche sur le côté sans l’écraser et ronronne toujours en posant sa tête sur le ventre de Linéa. Elle rit et ça me fait rire aussi. Je les observe quelques instants profitant autant du plaisir procuré par ces caresses que Linéa et Farren. C’est apaisant. Je crois d’ailleurs qu’une fois son rire calmé, la fille s’est endormie. Je comprends. Je me sens calme.

L’image devient floue et Linéa et Farren m’apparaissent à nouveau dans le bois.

- Wouah !

Oui, ce n’est pas glorieux comme commentaire, mais sur le coup j’ai tellement d’émotions en moi que je ne sais pas prononcer autre chose. Heureusement ce ne sont que des émotions positives, sinon je n’aurai rien géré du tout et je pense que nous nous serions retrouvés soudainement dans une forêt vierge.

Linéa caresse Mia qui ronronne de plaisir contre ses jambes. Ma minette m’est totalement infidèle pour le coup.

J’inspire à fond pour calmer ce tournoiement d’émotions. Fixant Farren et Linéa à tour de rôle, je pense que mon regard doit leur sembler un peu perdu. Je n’ai pas le choix de leur expliquer…

- Je… je comprends. Ce tigre est magnifique… Mais je préfèrerai… Enfin je veux dire…

Bah voilà un flot d’émotions et je perds pied… Mon cœur bat la chamade et ma respiration devient haletante.
J’espère vraiment que ces cours vont m’aider. Sinon ça va être difficile de me faire des amis dans cet endroit. Je vais sûrement contrariée ces deux nouvelles personnes en leur demandant de garder leur distance avec leur pouvoir.

Mia miaule et ronronne moins fort. Elle accoure dans mes jambes. Elle ne peut sûrement pas savoir pourquoi je réagis ainsi mais elle capte tout de suite mon malaise. Alors elle agit comme toujours en venant me réconforter et me rassurer. Sa sérénité envahit peu à peu mon corps, via mon empathie, et mon cœur se calme, ma respiration redevient plus régulière.

Je la prends dans mes bras en la remerciant du regard. Je l’embrasse sur le front et la câline en la serrant bien à moi. Ma respiration calme retrouvée, je réussis à parler à mes interlocuteurs de manière plus compréhensible.

- Pardon. Je sais que votre intention était bonne, mais je préfèrerai que vous me préveniez avant de faire ça. Je… je suis ultra émotive et j’ai le don d’empathie que je ne maitrise pas bien du tout, comme vous avez du vous en rendre compte…

Je suis terriblement gênée. Mes joues sont brulantes et je n’ose plus les regarder.

- Pardon. Je sais que votre intention était bonne, mais je préfèrerai que vous me préveniez avant de faire ça. C’était certes agréable mais en fait je… je suis ultra émotive et j’ai le don d’empathie que je ne maitrise pas bien du tout, comme vous avez du vous en rendre compte…

Je m’assois en tailleur en gardant Mia contre moi. C’est une manière de leur montrer que je ne leur en veux pas. Mais c’est sûr que je dois leur paraitre totalement immature.
Vu tout ce qu’ils m’ont raconté sur eux, leur espèce, leurs particularités, leurs pouvoirs, je devrais peut-être leur en dire plus aussi. Je relève la tête et leur souris, un peu plus confiante en moi.

- Je suis vraiment désolée. C’était étrange, mais très joyeux et tendre. J’aimerai bien rencontrer ce gros chat en vrai, s’il est toujours là. J’aime beaucoup les animaux. Leurs sentiments sont bruts mais sincères. Beaucoup moins complexes que l’homme. Du coup je gère mieux mon empathie. J’ai été très isolée toute ma vie, ou solitaire. Il me fallait me cacher mes pouvoirs. Et puis cette hypersensibilité me pourrie la vie depuis toujours. Si je pouvais supprimer un truc en moi ça serait ça. Mon empathie m’aide parfois à comprendre une personne, ou à la soulager un peu de sa peine. Mais j’y arrive que si je suis très sereine, donc rarement.

Mon visage est un peu moins chaud, signe que je dois avoir moins l’air d’une tomate.
Mia est blottie contre moi et ronronne comme une bienheureuse.
Je souris et l’embrasse à nouveau en la câlinant.

Huuum ! Ce que j’aime ces câlins !


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Mar 10 Oct - 21:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


J’avais laissé Farren partager un de nos souvenirs, paisibles et rassurants. Mia me faisait penser à ce gros félin faisant partie du cirque, bien que la taille ne soit pas la même. En effet, si elle avait eu la même carrure, il lui aurait été compliqué de se coucher au milieu de nous trois en ronronnant… Enfin bref, quand cela pris fin, Alicia fit un commentaire court, plutôt une onomatopée même. Est-ce que ça lui a plu ou non ? Après tout, on ne lui avait pas trop demandé son avis. Revivre ce que l’on a vécu… Farren peut partager un souvenir que ce soit de mon point de vue (le plus souvent) ou le sien (très rarement, sinon, ce n’est pas drôle) … Dans ces moments-là, les gens peuvent voir, entendre ce que l’on a vécu, les commentaires télépathiques faits à cet instant entre mon compagnon et moi, nos pensées… C’est ça revivre, mais contrairement aux jeux vidéo ou bien souvent, ce n’est que des moments heureux avec une liberté de sentiment, on peut également ressentir nos douleurs si souffrance il y a eu.
Car ce n’est pas un jeu vidéo, c’est la réalité.

Alicia se met à bafouiller et à devenir rouge et je sens que Farren la trouve mignonne ainsi. On n’est pas du genre à se moquer des gens émotifs bien que l’on en sourit sans méchanceté. Il faut de tout après tout. La chatte finit par retourner vers sa maitresse, cessant ses infidélités. Les animaux sont souvent bien plus capables de se comprendre entre eux et de nous comprendre que ce que les êtres intelligents ne pourront jamais. Elle s’excuse ; de quoi ? He Ben, la tomate est à point-là. Elle retente de former des mots en s’asseyant en tailleur avec son animal contre elle.
« - Pardon. Je sais que votre intention était bonne, mais je préfèrerais que vous me préveniez avant de faire ça. C’était certes agréable, mais en fait je… je suis ultra émotive et j’ai le don d’empathie que je ne maitrise pas bien du tout, comme vous avez du vous en rendre compte… »
Bah, ça arrive j’ai envie de dire. Elle finit, après avoir retrouvé un semblant de calme on dirait, par nous regarder en souriant.
« - Je suis vraiment désolée. C’était étrange, mais très joyeux et tendre. J’aimerais bien rencontrer ce gros chat en vrai, s’il est toujours là. J’aime beaucoup les animaux. Leurs sentiments sont bruts, mais sincères. Beaucoup moins complexes que l’homme. Du coup je gère mieux mon empathie. J’ai été très isolée toute ma vie, ou solitaire. Il me fallait me cacher mes pouvoirs. Et puis cette hypersensibilité me pourrit la vie depuis toujours. Si je pouvais supprimer un truc en moi, ça serait ça. Mon empathie m’aide parfois à comprendre une personne, ou à la soulager un peu de sa peine. Mais j’y arrive que si je suis très sereine, donc rarement. »
Je la regarde un moment, souriante à mon tour. Je m’assois également alors que Farren saute sur mon épaule sous sa forme de petit félin.

Si on enlève ses cornes, ses grandes oreilles, ses poils bleu et vert en plus des noirs, on pourrait presque le prendre pour un vrai chat.
« -Ne t’inquiète pas pour ça. Cette hypersensibilité que tu ne sembles pas aimer fait aussi de toi qui tu es. Je pense que sans, tu ne serais plus la même et ça serait dommage, car comme on dit, il faut de tout pour faire un monde…. Et je comprends pour le fait de cacher tes pouvoirs, j’ai été rejeté pour ce que je suis toute ma vie également avant d’arriver ici… Je me faisais souvent renvoyer des écoles étant plus jeune, les autres enfants se moquaient de moi, me narguait jusqu’à que je sorte de mes gongs et en envoie quelques-uns à l’hôpital à cause de ma forme bestiale qu’il ne faisait qu’exister sans savoir. Les directeurs et directrices ont souvent demandé à ma mère d’emmener cette « chose » comme ils aimaient m’appeler ailleurs. Je n’ai pas connu mon père, qui aurait pu m’expliquer ce que j’étais et je n’ai jamais su pourquoi il n’avait pas été là d’ailleurs. Les seuls indices que j’avais après tout, c’est les pleurs de ma mère le soir.
Être différent est difficile, quand on sait ce que les hommes se font entre eux, on peut s’attendre à ce qu’il fasse pire avec des espèces différentes de la sienne. Pour les animaux, je suis d’accord, ils n’agiront jamais pour tes différences ou tes ressemblances, ni par avidité ou méchanceté, mais que selon qui tu es et de tes actes envers eux. Je pourrais t’emmener voir Bracus, le tigre blanc, en vrai, si tu veux un jour. »

Je lui souris de plus belle.

Farren bâille.
« -Faudra quand même demander au directeur avant.
-Ho, il me fait confiance pour ça. Et puis, il a plus de soucis avec toi qui pique les réserves de sang du vampire du cirque sans demander, en cachette qu’avec moi qui fait visitez les coulisses de temps en temps.
-Ils n’ont qu’à ne pas trainer aussi.
-Pourquoi, si tu vois une glace par terre dans la rue, tu la manges ?
-Hoo c’est bon ! »
Ça me fait rire. Oui, Farren a un poil tendance à piquer la nourriture des autres quand c’est essentiel pour les personnes concernées, mais pas pour lui !
« -Pour en revenir à nos moutons, si ta du temps un jour, tu pourras passer.
Au moins, là-bas, je suis sûre que l’on me n’utilisera pas par avidité. J’ai durant des années, alors que l’on nous avait kidnappés, participé, sans le choix, à des combats de monstre illégal, à cause de mon autre forme, encore. On torturait, isolait Farren loin de moi pour me rendre dingue. Après tout, on partage la même âme, mais surtout, s’il est trop faible ou s’il meurt, il ne bloque plus les voix de la terre que j’entends dans ma tête, les cris d’une planète en souffrance. Ça me met hors de contrôle et je tue tout ce que je croise, plutôt pratique pour un mec qui n’a pas besoin d’une petite fille, mais juste du monstre en elle. À cause de ça, quand ma mère m’a enfin libéré, je ne faisais que plus de crises et je l’ai tué sans faire gaffe. Pas très glorieux comme passé quoi.
Tu te plein de ton empathie, mais peut être te rendra-t-il timide jusqu’à que tu le maitrises, mais d’un autre côté, si plus de gens étaient comme toi, peut-être que ce genre de chose n’existerait pas. »

Je ne lui dis pas de ne pas se plaindre. Juste que ce donc n’est pas si mal.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Sam 14 Oct - 2:46


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren


Je suis vraiment touchée par le discours de Linéa sur mon hypersensibilité. Mon émotion envahi tout mon être malgré moi à nouveau et les larmes coulent sur ma joue sans que j’en aie conscience.

C’est Mia qui m’en fait prendre conscience en les léchant sans cesser de ronronner.


Je suis toute gênée de nouveau. Essuyant mes larme, je continue à l’écouter. Je suis touchée qu’elle me raconte ses propres galères et rejets. Notre vécu est différent mais quelque part, le rejet de ce qu’on est, reste une douleur profonde qui nous est commune, et qu’on peut comprendre l’une pour l’autre.

Mon regard s’illumine quand elle m’invite à rencontrer son tigre blanc un de ces jours

- Oh merci. J’en serais ravie !


Farren intervient. Les voilà repartis dans un dialogue à deux qui me fait sourire. On dirait des jumeaux qui se chamaillent gentiment. Bon ! L’évocation du sang comme nourriture à vampire me fait froid dans le dos. Mais j’ai conscience que ces êtres existent et ne sont pas tous méchants et à se nourrir de sang humain. J’ai d’ailleurs croisé quelques-unes de ces étranges créatures dans les couleurs de l’école dès que la nuit tombe.

Mia s’est installée au centre de nous trois comme si nous étions des amis de longue date en toute confiance.


Il n’est pas faux que malgré leurs étrangetés, je me sens en confiance avec Linéa et sa part d’âme. Et puis l’étrangeté n’est pas une mauvaise chose. Ceux sont les différences qui font les relations intéressantes. En plus ma nature curieuse revient toujours au galop quand ma méfiance s’apaise. Non seulement je suis curieuse de plus en apprendre sur leur espèce unique, mais je suis vraiment humainement contente de ce contact amical qui se crée.

Linéa semble confiante aussi et me livre une nouvelle parcelle de sa vie difficile. Je suis choquée d’apprendre les tortures qu’elle a enduré avec Farren. Quand elle évoque mon empathie, je prends conscience qu’en effet on m’en a fait voir mais pas du tout à ce point. Et puis on m’a plus isolée, qu’étudiée.

- Tu as raison. Je suis vraiment navrée de tout ce que l’homme t’a fait subir, vous a fait subir. C’est inhumain, inconcevable.


Ma voix tremble tellement ça me met en colère autant que ça me peine.
Mia ronronne plus fort,
ce qui m’aide à me concentrer pour arrêter ce flot d’émotions. Et puis Linéa et Farren semblent calmes. Je sens un mélange d’émotions en eux. Mais je perçois une sorte de paix intérieure dans toute cette souffrance, comme si ils avaient trouvé un équilibre ici. Ils sont certainement plus sages que je ne le suis. Mais je me conforte dans l’idée que cet endroit pourrait aussi avoir cet effet sur moi. Je me décide alors de leur confier un peu plus sur moi, mais tout en admettant que ma vie n’a pas été aussi dévastatrice que la leur. Mon problème majeur est de canaliser mes émotions et faire table rase du passé douloureux qui reste au fond de moi. Seul cela me permettra d’avancer et arriver à mieux vivre mon empathie. Juliana me l’a souvent répété, mais aujourd’hui seulement je commence à le comprendre.

Regardant mes deux nouveaux amis – oui je vais essayer de ne pas paniquer et me dire que c’est possible d’avoir des amis – Donc regardant mes deux nouveaux amis, je leur souris légèrement et me confie un peu plus sur mon passé.

- J’ai connu mes parents, mages tous les deux, français. Ils étaient aimants mais avaient trop peur qu’on découvre nos pouvoirs. Ils ont été persécutés jusqu’à trouver notre maison dans un coin reculé de Finlande où je suis née. J’ai vécu isolée dans une forêt près d’un petit village où j’allais peu. Ils sont morts alors que j’avais 9 ans et me suis retrouver en orphelinat. J’étais plutôt le vilain petit canard. L’étrange fille qu’on évitait. Mais après bien des années de brimades, isolements et solitude, j’ai réussi à me sauver à 16 ans. Là j’ai eu la chance de rencontrer Juliana, une humaine formidable. Elle m’a permis d’être moi-même, de mieux gérer mon empathie, d’aller à l’université aussi. Je me rends compte que ma vie a été idyllique comparer à la vôtre.


Je respire à fond pour me calmer. C’est la première fois que j’évoque ça depuis mon arrivée ici.

- J’ai toujours vécue mon hypersensibilité et mon empathie comme une malédiction. Parce que mes parents voulaient tellement cacher mes pouvoirs, qu’ils m’ont empêchée d’apprendre à les contrôler. Je ne l’ai appris qu’avec les animaux, seule dans la forêt et les bois. Mais les hommes sont si complexes, les émotions si brutales parfois. J’ai beaucoup à apprendre c’est pour ça que je suis si ravie d’avoir la possibilité de suivre ces cours tout en travaillant dans l’école. Je peux compter sur les doigts de la main les personnes qui m’ont dit de positiver mon don. Et j’avoue que jusqu’à ma venue ici, une seule personne me le disait. Je suis vraiment heureuse d’avoir eu cette opportunité.


Je me dis qu’ils m’invitent à venir voir leurs compagnons de travail, je peux peut être leur retourner l’invitation.

- Je suis disponible après le travail et les weekends. Et je serais vraiment ravie de venir voir vos animaux. Et en tant que bibliothécaire, je serais aussi ravie de vous accueillir au CDI de l’école pour vos travaux ou simplement passer me dire bonjour. Je serai même heureuse de vous inviter pour prendre un verre dans mon modeste appartement si vous le souhaitez.


J’espère ne pas m’y prendre mal. Je suis souvent maladroite, trop directe ou pas claire dans mes propos. L’impatience a souvent raison de moi quand je suis excitée et contente d’une situation.
Qui aurait dit que m’isoler en forêt pour pratiquer l’escrime, m’apporterai une si étrange et conviviale rencontre ?


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


HRP:
 


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Sam 21 Oct - 23:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


Je lui avais raconté un morceau d’histoire, celle sur nos vies, lui disant que son hypersensibilité n’était pas si mauvaise. Des larmes avaient alors coulé, doucement avant d’être récolté par la langue délicate du félin qui l’accompagnait. Quand j’avais invité la jeune fille a rencontré Bracus en vrai un jour, elle avait répondu qu’elle en serait ravie. Enfin, Farren avait fait quelque commentaire, mais je lui fis vite remarquer ses torts également, bien plus gros que les miens en plus. Le chat était venu au milieu de nous trois finalement, comme si une sérénité commune régnait. J’ai aussi raconté davantage mon passé et elle m’avait répondue d’une voix tremblante ;
« - Tu as raison. Je suis vraiment navrée de tout ce que l’homme t’a fait subir, vous a fait subir. C’est inhumain, inconcevable.
-L’inconcevable n’existe plus dans la mesure ou certains désirs remplacent la bonté. »
Eh oui, les désirs font partie intégrante de l’humain, cela mène à autant de joie que de malheur. La chatte ronronne davantage, comme un appel à la sérénité. Cela semble marcher, Alicia semble se calmer finalement.

Sincèrement, je ne sais pas si cet endroit qui ma changer ou simplement si ce lieu ma donner la volonté de le faire. Mais dans les deux cas, il m’a été bénéfique, ça, c’est une certitude que nul ne pourra contredire. Alicia se confie à son tour ;
« - J’ai connu mes parents, mages tous les deux, français. Ils étaient aimants, mais avaient trop peur qu’on découvre nos pouvoirs. Ils ont été persécutés jusqu’à trouver notre maison dans un coin reculé de Finlande où je suis née. »
La Finlande est surement un beau pays, dommage que même dans ce genre de lieu, des êtres avec autant de préjugés existe. On est pourtant plus à l’obscurantisme, les pouvoirs sont une réalité, alors pourquoi tant de persécution pour ce que l’on est et pas pour qui l’on est ?
« -J’ai vécu isolée dans une forêt près d’un petit village où j’allais peu. Ils sont morts alors que j’avais 9 ans et me suis retrouvé en orphelinat. J’étais plutôt le vilain petit canard. L’étrange fille qu’on évitait. Mais après bien des années de brimades, isolements et solitude, j’ai réussi à me sauver à 16 ans. »
9 ans ? Cela doit être dur, j’imagine, surtout quand on a le poids de ce que l’on ait capable de faire sur soit… Quand on cherche à cacher ce que l’on est, il n’en devient que plus flagrant. Un peu comme l’ignorance, mais au moins ce dernier n’a pas autant de douleur derrière lui.
« -Là j’ai eu la chance de rencontrer Juliana, une humaine formidable. Elle m’a permis d’être moi-même, de mieux gérer mon empathie, d’aller à l’université aussi. Je me rends compte que ma vie a été idyllique comparer à la vôtre. »
Je souris, il arrive parfois que la chance nous sourit. Moi, elle est arrivée bien tôt, plus tôt que ma malchance le jour ou Farren est sortie de ma main.
« *J’ai toujours été là. *
*Peut-être, mais le jour où tu es apparue devant mes yeux, je me suis sentie moins seule. *
*Pourtant, nous ne sommes qu’un*
*Au fond, c’est vrai, mais peut être que ce bout d’âme que tu es est finalement une âme à part entière. Nous sommes un, nous sommes frère et sœur, amoureux l’un de l’autre, en étant un au final, nous sommes aussi deux. *
*Ce n’est peut-être pas plus mal. Pas plus mal qu’un fasse deux. * »
Oui, mon cher.

Alicia reprend sa respiration. Je comprends quelque part, elle a été seule longtemps… Moi, même si on a utilisé mon lien avec Farren de mauvaise façon, pour me forcer, d’un autre côté, j’ai aussi réussi à être forte grâce à lui.
« - J’ai toujours vécu mon hypersensibilité et mon empathie comme une malédiction. Parce que mes parents voulaient tellement cacher mes pouvoirs, qu’ils m’ont empêchée d’apprendre à les contrôler. Je ne l’ai appris qu’avec les animaux, seule dans la forêt et les bois. »
Je comprends… Bien plus que ce qui n’y parait, pas seulement à cause de mon lien avec les félins, mais avec mon autre forme aussi. Quand je deviens le monstre, j’agis comme un animal, certes meurtrier et incontrôlable, mais mon mode de penser est diffèrent aussi. Je chasse, car j’ai faim, ne faim insatiable, j’attaque, car je me sens menacée, c’est surement primaire… Mais ça reste sincère autant que violent. Les hommes eux, sont différent de cette simplicité.
« -Mais les hommes sont si complexes, les émotions si brutales parfois. J’ai beaucoup à apprendre c’est pour ça que je suis si ravie d’avoir la possibilité de suivre ces cours tout en travaillant dans l’école. Je peux compter sur les doigts de la main les personnes qui m’ont dit de positiver mon don. Et j’avoue que jusqu’à ma venue ici, une seule personne me le disait. Je suis vraiment heureuse d’avoir eu cette opportunité. »
Je souris davantage, un don, n’est pas forcément une mauvaise chose, c’est juste le point de vue qui change. Et le sien doit être certes difficile à vivre, mais il n’en reste pas moins magnifique.
- Je suis disponible après le travail et les weekends. Et je serais vraiment ravie de venir voir vos animaux. Et en tant que bibliothécaire, je serais aussi ravie de vous accueillir au CDI de l’école pour vos travaux ou simplement passer me dire bonjour. Je serai même heureuse de vous inviter pour prendre un verre dans mon modeste appartement si vous le souhaitez.
-Merci de l’invitation, ça nous touche beaucoup. On sera heureux de passer de temps en temps pour te dire bonjour ! »
Farren se tend et prend sa troisième forme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au niveau de la taille, on pourrait la comparer à celle d’un gros tigre bien que comme pour les autres, en plus étrange que l’animal d’origine. Une noirceur avec des poils vert et bleu en plus des noirs comme d’habitude. Toujours ses grandes oreilles et ses cornes… Des crocs et griffes acérées en plus de sa queue toujours aussi touffue. Des poils longs au niveau des chevilles de ses pattes alors sur les pieds en eux-mêmes, aucune fourrure, mais des écailles noires et quelques une rouge. Il vient se coucher tout près de moi, levant la tête, griffes rentrées. Je souris.
« -T’arrêtes de crâner.
-Bah quoi, je ne la prends pas souvent cette forme-là après tout. Et puis Alicia, on comprend, les animaux sont riches d’apprentissages alors que les hommes restent complexes. Mais au moins ici, tu ne seras jamais isolé pour ce que tu es, car nos différences sont nos points communs au final bien que les pouvoirs varient en chacun. Il y a de tout, des sortes de « métamorphe » comme nous, des vampires, des dieux, des démons, des anges et tout un bestiaire de créature parfois méconnus. En tout cas, tu es une bonne personne et on est navré pour tes parents. »
Je donne une caresse sur la tête de mon ami, effectivement, tu as raison.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Ven 27 Oct - 21:43


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren


Linea et sa part d'âme s'étaient livrés à moi à propos de leur passé douloureux, de leurs capacités surnaturelles et tout simplement de leur vie dans cette ville. Étrangement, malgré les émotions qui me traversent au fil de ces confidences, je me sens de plus en plus en confiance.
Mia agit comme si nous étions tous amis de longue date. Elle fait preuve d'une confiance innée en ces deux êtres.
Certainement que leur part féline décuple leur compréhension entre eux trois. Et mon empathie fait le reste pour me sentir à ma place.

Je me sens quelque part obligée par équité de me confier à mon tour. Mais je crois finalement que c'est plus une envie de partager. Certes je n'ai sûrement pas souffert autant qu'eux, mais leur expliquer  les raisons de mon incapacité à gérer mes émotions et mon empathie me semble un juste retour à leur confiance.

Linéa et Farren m'écoutent tous les deux avec attention.
Installée entre nous trois, Mia ronronne en boule me montrant son approbation et sa confiance.


Quelques rictus sur le visage de Linea me montrent qu'elle m'écoute vraiment et comprend la boule d'émotions que je suis. Peut-être que dans sa tête elle s'en moque totalement de mon histoire... Mais non, je ne crois pas ! Il m’est étrange tout de même de me sentir aussi vite en confiance. Ça ne m’est jamais arrivé.

Je vois certains échanges de regards entre Farren et Linea. Je crois qu'ils communiquent encore par télépathie. Mais leurs visages sont sereins et bienveillants. J'ai même le droit à des sourires que je considère sincères et non moqueurs. Je me demande finalement si je ne suis pas dans un rêve. Hormis Mia et Juliana, personne n'a jamais vraiment pris le temps d'écouter mon histoire. Surtout sans juger. Je leur en suis vraiment reconnaissante. Et quand je les invite à passer chez moi quand ils le souhaitent, Linea me remercie et accepte. Je crois leur offrir mon plus beau sourire. Serais-je en train de me faire des amis ? Cet endroit est vraiment magique à bien des égards !

- Passez entre 17h et 19h, c’est là que vous me trouverez le plus facilement chez moi. Je peux vous donner mon téléphone aussi, si vous voulez ?

Mais Farren me surprend en changeant de forme sou mses yeux. Surprise, je me recule buste en arrière instinctivement. Cette créature imposante, faisant la taille d'un gros félin. Sachant que je suis assise en tailleur, il est clairement à ma hauteur et dominant. En plus cette forme est peu engageante. De couleur dominante noire, il présente des cornes, des crocs, des griffes... Rien de vraiment pacifiste au premier abord.

Mia réagit également et s'assoit sur son arrière train face à lui. Elle semble le toiser.


Moi je suis inerte, bouche bée et apeurée. Tu parles d'une combattante ! Ils doivent bien rire intérieurement en voyant ma réaction après ma démonstration déprimante de non maîtrise de mes pouvoirs. Franchement je suis bien incapable d'affronter un ennemi, soyons honnête.

Mais Farren ne fait aucun geste vers Mia ou moi. Il se couche tel un bon chien (ou chat) contre Linea alors que celle-ci l'invective d'un
« T'arrêtes de crâner »
si naturel, que ça me fait sourire. Finalement c'est Farren qui s'exprime le plus longuement me surprenant par la justesse de ses mots. Et malgré l'appréhension première, je ressens toute sa sincérité et simplicité. Sa compassion me touche également.

- Merci. A tous les deux. J'ai appris à vivre seule mais je ne crois pas que ça soit ma nature profonde. Sinon pourquoi aurais-je ce don d'empathie ?


Me repositionnant correctement, penchée légèrement vers eux, je câline Mia qui ne cesse de ronronner. Elle vient se loger dans le creux de mes jambes en tailleur.

- J'ai croisé quelqu'une des créatures particulières que tu évoques. Mais j'avoue que je ne suis pas encore à l'aise avec autant de disparités. C'est étrange pour moi que la magie puisse être aussi exposée. Mais je suis vraiment avide de connaissance sur chacun de ces êtres surnaturels. Non pas à des fins malveillantes, mais juste parce que connaître son prochain aide à le comprendre et vivre en harmonie.


Je ris doucement en repensant à mes premières rencontres, Anastasia et Priscilla, deux femmes aux étranges capacités mais très serviables et sympathiques. Puis me vient en tête Sophia, la libraire, une humaine ordinaire.

- Le plus étonnant, je trouve, dans cette ville, ce sont les humains. Il y a sûrement des êtres surnaturels et des hommes belliqueux. Mais pour l'heure, je suis ravie de ne rencontrer que des personnes heureuses de vivre ici, dans ce mélange étonnant. Je suis vraiment contente de votre interruption qui me permet de faire votre connaissance.


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Sam 28 Oct - 13:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


La chatte qui accompagnait notre interlocutrice semblait plutôt fidèle envers sa maitresse et elle semblait également beaucoup aimer les câlins. Alicia nous confia également son passé et on l’écouta attentivement, comprenant souvent bien ce qu’elle avait dû ressentir à certains moments clés. Elle nous avait aussi invités à passer au CDI ou dans son appartement et on lui avait répondu positivement à l’offre.
« - Passez entre 17h et 19h, c’est là que vous me trouverez le plus facilement chez moi. Je peux vous donner mon téléphone aussi, si vous voulez ?
-Ce n’est pas utile, on a tendance à oublier ou à paumer le nôtre tellement on ne l’utilise pas. On est plus du genre à passer à l’improviste en mode-surprise. »
Avais-je répondu en souriant. Puis Farren avait changé de forme, surprenant la jeune fille qui s’était reculée. Cela m’avait amusée je l’avoue, bien qu’il n’y avait rien à craindre, ça restait ma part d’âme tout de même. Cette dernière qui cranait surtout en prenant cette apparence. Mia, quant à elle, le toisa comme un matou courageux ou, si ce n’est pas « et », intrigué. Ma réplique quand mon ami se couche près de moi fait sourire Alicia.

C’est Farren qui parle longuement cette fois-ci, disant des propos plutôt juste.
« - Merci. À tous les deux. J'ai appris à vivre seule, mais je ne crois pas que ça soit ma nature profonde. Sinon pourquoi aurais-je ce don d'empathie ? »
La chatte ronronne de plus belle sous les câlins de sa maitresse qui se redresse enfin et se positionne correctement.
« - J'ai croisé quelqu'une des créatures particulières que tu évoques. Mais j'avoue que je ne suis pas encore à l'aise avec autant de disparités. C'est étrange pour moi que la magie puisse être aussi exposée. Mais je suis vraiment avide de connaissance sur chacun de ces êtres surnaturels. Non pas à des fins malveillantes, mais justes parce que connaître son prochain aide à le comprendre et vivre en harmonie.
-Effectivement et cela permet également de briser certains aprioris, légende urbaine que l’on peut entendre sur certaines créatures. »
Comme les vampires, ça boit du sang, mais ils ne sont pas forcément les monstres effrayants que l’on décrit dans les contes et légende.
« - Le plus étonnant, je trouve, dans cette ville, ce sont les humains. Il y a sûrement des êtres surnaturels et des hommes belliqueux. Mais pour l'heure, je suis ravie de ne rencontrer que des personnes heureuses de vivre ici, dans ce mélange étonnant. Je suis vraiment contente de votre interruption qui me permet de faire votre connaissance.
-Il en existera toujours, des personnes mauvaises, mais ici, la plupart son habitué à voir des êtres surnaturels. Après tout, ils vivent dans une ville avec une école ou il n’y a quasiment que ça. Et on est heureux également d’avoir pu faire ta connaissance.
-Disons que le surnaturel est le quotidien de ceux d’ici. »
Et c’est vrai en plus, tant mieux j’ai envie de dire.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 42
Localisation : Nord de la France

Zone RPG
Statut: bibliothécaire
Séjourne: Appart 3
Aptitudes :
Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia M. Natura
Bibliothécaire
Sam 11 Nov - 10:08


Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avec Linéa D. Corpse & Farren


J’appréciais sincèrement cette rencontre. Surprenante, certes, mais vraiment intéressante ! Bon je suis un peu peinée que Linéa refuse mon numéro de téléphone mais je peux comprendre ce qu’elle me dit. Je ne suis pas du genre à oublier quelque chose, sauf état de stress intense, encore moins à venir à l’improviste chez quelqu’un. Bon en même temps je n’ai personne à visiter réellement hormis la librairie, mais ça reste une boutique fait pour ce genre de visite.

Linéa m’écoute vraiment attentivement. J’apprécie sincèrement sa compagnie. Et Farren, même s’il me surprend par son changement de forme, me rassure vite par son attitude de chat bienheureux.
La jeune femme semble avoir une vision de la vie et de ce mélange d’êtres surnaturels assez ouverte et qui rejoint aussi la mienne. J’espère sincèrement que nous aurons d’autres occasions d’en parler et de mieux se connaitre. Et pareil pour sa part d’âme étonnante.

« Et on est heureux également d’avoir pu faire ta connaissance.»

« Disons que le surnaturel est le quotidien de ceux d’ici.»


- Oui et je vais m’y habituer. En tout cas, vous deux n’êtes pas ordinaire et j’espère qu’on va vite se revoir.  


Je me lève. L’après-midi arrive vraiment sur sa fin. J’ai de la marche avant de rentrer à l’école et je veux éviter de me promener la nuit. Je ne suis pas rassurée.

- Je vous remercie pour votre sympathie. Je vais devoir vous quitter car je préfère rentrer avant la nuit tombée. Mais peut-être rentrez-vous aussi à l’écoute ? Peut-être pouvons-nous prendre le chemin du retour ensemble ?


Codage par Libella sur Graphiorum, modifié


je parle en #80000
Mia agit en #FFA5000



Je vous présente ma minette Mia, 1an. Elle me suit presque partout espiègle et pas farouche, tout à l'inverse de moi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut: éléve travaillant mi-temps dans le cirque.
Séjourne: chambre 05
Aptitudes :
& Farren
Dim 12 Nov - 18:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Interruption d’entrainement ?
[PV Alicia M. Natura]


Elle m’avait dit qu’elle trouvait étonnants les agissements des humains de la ville, mais on lui répondit qu’au vu du fait qu’il vivait quotidiennement avec le surnaturel, tout cela était devenu normal pour eux. En effet, ici se confrontent toute sorte de créatures, parfois étranges comme nous, ou encore exceptionnelles ou même extraordinaires. On est là où les dieux et les mortels se confrontent, là où les démons et les anges s’échangent une poignée de main.
« - Oui et je vais m’y habituer. En tout cas, vous deux n’êtes pas ordinaires et j’espère qu’on va vite se revoir.
-Nous aussi on espère que l’on va se revoir. »
On sourit, pas ordinaire était sans doute un faible mot ; nous partageons la même âme, mais nous n’avons pas le même sexe et on a des personnalités indépendantes. Nous sommes complémentaires tout en restant incomplets. Elle se lève, effectivement, le ciel ne va pas tarder à s’assombrir.
« - Je vous remercie pour votre sympathie. Je vais devoir vous quitter, car je préfère rentrer avant la nuit tombée. Mais peut-être rentrez-vous aussi à l’école ? Peut-être pouvons-nous prendre le chemin du retour ensemble ?
-Pas de problème. »
On se lève en se tendant, j’avais dit ça avec un sourire ; je pourrais toujours le faire un autre jour mon entrainement. Ce n’est pas une journée de perdue au vu de la rencontre que l’on y a faite. Farren me regarde.
« -Bon ok mais la flemme de marcher.
-C’est vrai que tu t’es beaucoup dépensé à l’aller. »
Répondis-je sur un ton sarcastique. Finalement, il se transforme en sa forme première de boule verte qui retourne illico dans ma main droite, au milieu d’une de mes marques noir circulaire. M’enfin, je souris quand même.
« -Il en manque pas une tien. Enfin bref, c’est Farren quoi, même si l’on partage la même âme, on a des personnalités différentes sur bien des points. Et ne t’inquiète pas si ça s’assombrit trop, je pourrais toujours te guider ; mon côté félin. Et dans le pire des cas, je pourrais toujours appeler Farren (enfin, s’il le veut bien, je ne peux pas trop le forcer en fait…). »
Effectivement, je ne peux le forcer de sortir de moi, en tout cas, pas sans me mutiler.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Farren; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. parle en color=#0033cc
Spoiler:
 

Moi (Linea Deadlane Corpse); [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle en color=#006600
Spoiler:
 

Marques a voir dans ma prez.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Interruption d’entrainement ? [PV Linéa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysterious School  ::  :: La forêt :: Réserve naturelle-
Sauter vers: