Bienvenue sur Mysterious School, une académie pleine de pouvoirs mystérieux...
 

 ::  :: Etages :: Salles de cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre avec l'art [PV Worlfa D. Sparblood]

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Jeu 26 Oct - 14:55
Je me dirigeais tranquillement vers la salle d'art et en profitas pour observer les murs qui formaient ces étroits couloirs. Ils étaient en général blancs, mais plus j'avançais, plus ceux-ci se remplissaient de peintures, de dessin ou de graffiti dont la beauté variait totalement : certains étaient pas mal tandis que d'autres étaient resplendissants, témoignant d'un talent artistique rare.
Au cours de mes voyages, j'avais pu observer une grande diversité dans la manière de représenter l’art : il suffit de comparer les arts martiaux avec la peinture ou la littérature pour s'en rendre compte.
Je continuais de marcher en direction de la salle d'art et je commençais à sentir un léger relent de peinture plutôt agréable, mais qui se renforça peu à peu. Mes nombreux voyages m'ont permis d'apprendre à reconnaitre une peinture à son odeur (gouache, acrylique, etc...) malgré mon odorat peu développé. D'après l'odeur, je dirais qu'il y a dans cette salle environ cinq ou six sortes de peintures différentes.
Arrivé au niveau de la porte, je marquai un arrêt et hésitai entre aller voir le professeur tout de suite ou aller le voir à la fin du cours. Je décidai finalement d'aller le voir à la fin du cours. Je lui adressais un bonjour et l'identifia comme un nain.
Je m'apprêtais à aller m'asseoir quand je remarquais ce pinceau à terre, deux mètres plus loin. Je quittais le troupeau scolaire et me dirigeai vers le pinceau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Jeu 26 Oct - 23:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Encore un jour de cours, normal vu que l’on est dans une école me diriez-vous remarque. Je bâille, les élèves devraient bientôt arriver… Depuis que j’enseigne ici, j’ai appris que se balader avec sa hache n’était pas une bonne idée alors je la laissais dans mes appartements. Par contre, bien que j’ai laissé tomber mes bagues et préféré des vêtements en tissus noirs, j’avais gardé ma cape rouge avec le symbole de mon ancien clan ainsi que les babioles dorées dans mes cheveux et ma barbe aussi sombre que les ténèbres. Non, mais, je reste un nain, certes un poil plus moderne à présent, mais un nain quand même. Quand les élèves arrivèrent, je les fixais un à un avec mes yeux aux pupilles rouges, mes ailes bien cachées sous ma cape chaude à cause de ma chaleur corporelle, ma queue de loup noir fouettant l’air. Il y avait de tout, des mages, des hybrides, des créatures méconnues et d’autres. Les élèves allaient s’assoir, mais l’un d’eux alla plutôt ramasser le pinceau qui était par terre dans la salle. Il avait des vêtements plutôt banals pour un jeune de son âge, les cheveux bruns tout comme ses yeux. Je le laissai faire et attendis qu’il retourne à sa place.
« -Bonjour, je suis votre prof d’art, Wörlfa Damnfö Sparblood. »
Après, il y a des têtes que je n’ai pas encore vues du tout, même or des cours.
« -J’ai choisi comme sujet de cette leçon, la représentation du bien et du mal. Certains artistes modernes et anciens ont choisi de les confronter ou au contraire, de les mélanger, brisant cette idée que l’on s’en fait en démontrant leur côté abstrait. Et enfin, certains peintres ont fait de la peinture abstraite pour les représenter.

Aujourd’hui, je vous laisse donc libre de votre imagination et vos moyens techniques pour les représenté, du moment bien sûr que ça ne blesse personne ni que ça détruise du matériel de la salle. Vous pouvez utiliser vos pouvoirs si vous le souhaitez. Vous avez les pinceaux, rouleau et autre moyen de ce côté de la salle »

Je montre de la main le côté matériel ou il y a un peu près tout ainsi que des protections diverses pour les tables ; des récipients en métal (si par exemple, il y a manipulation d’objets en fusion, avec du feu ou autre), des protégés en plastique pour la peinture, ainsi de suite…
« -Et les supports de ce côté. »
Désignais-je le côté avec les feuilles, des blocs de glaive ou d’argile, des petits bouts de pierre plus au fond, pas très souvent utilisé ou encore, des éléments divers tels que dans des boites, des feuilles d’arbre sécher, du sable, de l’herbe et plein d’autres choses.
« -On confrontera vos travaux à la fin du cours, vous seriez prié de ranger 15 minutes avant la fin par contre. Je vous le redirais à ce moment-là, pas d’inquiétude. Allez, au boulot. »
Et je les laissai faire, passant quelques fois dans les rangs, modérant parfois le volume sonore et comme convenu, demanda de ranger 15minutes avant la fin du cours pour pouvoir confronter les différents travaux.
J’étais intrigué par le garçon du début, il émettait une sorte d’aura de pureté me faisant interroger sur sa race, peut-être un mage ? J’avais hâte de voir son ou ses travaux… Après tout, je n’ai jamais dit qu’ils devaient faire qu’une seule production.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Sam 28 Oct - 23:38
Le sujet de ce premier devoir porte sur le bien et le mal. Tandis que le professeur énonce la consigne, je fais mentalement le tour des manières de représenter cette dualité présente dans chaque individu peu importe son espèce. Je pense immédiatement à la confrontation entre ces deux extrêmes mais l'on peut également penser a la fusion de ces singularités comme avec le ying et le yang dans la "mythologie" chinoise.
J'opte finalement pour un mélange des deux en décidant de me lancer dans la représentation d'un combat entre un ange et un démon. Je décide dans le même temps que le démon se trouvera sur un fond clair fait de blanc et de jaune tandis que l'ange sera sur un  fond sombre, constitué de noir et de violet foncé. Après avoir mentalement fait la représentation de ce travail, je me dirige vers l'endroit où tous le matériel est rangé, principalement pour y prendre les peintures me manquant à la réalisation du projet. En y allant, je remarque que la peinture ou le dessin ne sont pas les seules formes d'art représentées ici, certains se lancent également dans la sculpture. Après avoir pris les quelques peintures manquantes, j'observe la classe et y découvre un magnifique spectacle où pouvoirs et peintures se mélangent pour donner un grand ballet. Suite à ces quelques secondes d'inattention, je me lance dans mon travail.
Environ trente cinq minutes plus tard, le professeur demande le rangement du matériel afin de confronter les différentes réalisations. Étant nouveau, on me conseille de me proposer, afin de faire du zèle et de donner une bonne image au professeur. Je suis donc ces conseils et me propose avec un certain stress vis à vis du jugement qui va être porté sur mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Dim 29 Oct - 16:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Le tour des travaux fut intéressant, bien peu se proposèrent d’eux-mêmes. Il y en avait bien sûr quelques-uns sûre d’eux, mais en général, ce n’est pas inné et on est obligé de les rassuré en allant les voir. Il est amusant de voir à quel point certains avaient une vision tranchée sur le sujet ou alors, plutôt abstrait. Un mage de glace avait par exemple fait une sculpture de son élément avec un personnage sans visage avec une aile de démons et une autre d’ange. Bien sûr, je ne pus pas m’approcher énormément, il aurait été dommage que ça fonde après tout.
« -Très intéressant, pourquoi votre personnage n’a pas de visage ? »
Ce n’est pas une question piège, mais expliqué son travail est aussi une partie de la difficulté. Mais il s’en sortit plutôt bien, expliquant que le bien et le mal n’ont pas de visage et qu’il est présent en chacun de nous. Je souris, je prenais mentalement des notes que je reporterais sur un petit cahier après. C’est ainsi que je procédai pour ceux qui se portaient volontaires, les questions variaient bien sûr. Souvent porté sur le choix des couleurs pour les travaux abstrait ou au contraire, sur les détails pour ceux étant plus concrets.

Enfin, j’arrivai au niveau de ce drôle de garçon, celui qui avait ramassé un pinceau au début du cours. Il avait fait un combat entre un ange et un démon. Le plus intéressant était qu’il avait mis un fond blanc pour le démon et un fond noir pour l’ange. Comme si, tout en les associant, il avait voulu les confronter. Je souris, il fallait y penser, c’est sûr.
« -Très bien, c’est un travail intéressant. Pouvez-vous m’expliquer votre choix de couleur d’arrière-plan ? »
Je l’avoue, j’ai eu du mal à trouver une question d’intérêt là. Mais j’ai hâte d’en voir la réponse.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Dim 29 Oct - 18:18
Le professeur fit son tour afin d'observer les travaux. Il s'arrêta pour observer le travail d'un mage de glace et lui posa une question sur l'expression de son oeuvre. Ce qui pouvait sembler comme une question piège me mis dans un état de stress certain. Suite à la réponse du jeune mage, Mr. Sparblood se dirigea vers moi et observa mon travail avec une attention et un sérieux terrible.
Après cet examen, le professeur se tourna vers moi et me demanda la raison de ce choix de couleur. Jusqu'à maintenant, je le regardais avec un regard presque apeuré dans la peur d'une question piège mais en fait elle paraissait plutôt simple surtout que c'est la réponse à cette question qui m'avait donné l'idée nécessaire à cette réalisation.
hem... et bien en fait ce travail représente la...comment dire... dualité entre le bien et le mal dans chaque individu et le combat intérieur qui se déroule chez tout le monde... je pense qu'on peut comparer cette peinture avec le ying et le yang
Je me maudissais intérieurement de bafouiller ainsi alors que la réponse était des plus simple. Je regardais autour de moi afin d'observer les réactions des autres élèves... quoique... peut être que ce geste est est plutôt dû à la difficulté que je commençais à avoir à soutenir le regard du professeur. Après ce geste des yeux, je replantai mon regard dans celui du professeur et attendit sa réaction
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Dim 29 Oct - 19:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Les cinq, six élèves que j’avais interrogés avant le dernier candidat, le garçon aux yeux et cheveux bruns, avaient répondu à ma question sur leurs travaux avec plus ou moins de brio. Cela se voyait assez rapidement ceux qui n’avaient pas confiance en eux et ceux qui au contraire, avaient déjà un peu de pratique. Le but était donc surtout de voir les réactions et aussi voir s’ils savaient défendre leurs travaux contre une simple question pratique. Cela peut paraitre enfantin au premier abord, mais ce n’est jamais facile la première fois. Enfin bon, j’avais demandé à la dernière personne volontaire de m’expliquer le choix du fond.
« -hem... et bien en fait ce travail représente la...comment dire... dualité entre le bien et le mal dans chaque individu et le combat intérieur qui se déroule chez tout le monde... je pense qu'on peut comparer cette peinture avec le ying et le yang. »
Le stress se voyait, il bafouillait, mais je comprenais. J’accueillis la réponse avec un sourire, ça va aller mon cher, je n’ai encore mordu personne… Enfin, pas pour ça en tout cas.
« -C’est bien trouvé. Et il ne faut pas stresser autant, je n’ai encore croqué personne pendant mon cours. »
Faut se détendre ! Bon, il est temps de conclure, je revins devant les élèves. Souriant et expliquant mon petit exercice.
« -Vous avez tous fait du bon travail et n’hésitez pas à comparer vos travaux entre vous et à vous poser des questions. En effet, on voit que chacun a un point de vue et une façon de représenter la question parfois très différente de son voisin.
Mes petites questions à la fin avaient surtout pour but de voir votre prise de parole, en effet, il se peut qu’un jour on vous pose des questions sur n’importe quel travail dans n’importe quelle matière vous laissant un choix. Par exemple, en français si vous faites de la poésie, le choix du champ lexical choisit par rapport au thème que l’on vous donnera. Ou même si l’on vous pose des questions sur votre CV plus tard, pour un travail.
Je vous rassure, votre réaction, surtout si c’est la première fois, est tout à fait normale. La prise de parole n’est pas quelque chose d’inné bien que le caractère de chacun l’influence grandement, mais elle se travaille.
Bien, à présent, je prendrais juste les noms des nouvelles têtes que je ne connais pas encore et vous pourrez ensuite partir. Vous pouvez bien sûr soit emmener vos travaux, sois les laisser là, de ce côté de la salle. Pour tout ce qui est œuvre éphémère, comme la glace, si vous ne la remporter pas, je vous prierais de la mettre dans un bac. Il ne s’agit pas d’inonder la salle après tout. »

Je souris et montra donc une grande table libre.

Je pris ensuite le nom des nouvelles têtes comme je l’ai dit, les laissant y aller une fois fait. La plupart prirent leurs travaux à mon grand plaisir et d’autres les laissèrent ici, ce que je trouvais dommage. Je laissai tout ce beau monde y aller, certains avaient peut-être cours après, ou serait peut-être en pose. Moi, je prenais mes notes sur mon carnet au bureau de la salle, restant même un peu après que la plupart soient parties. On ne sait jamais si un élève veut me voir après tout, je suis aussi là pour ça.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Dim 29 Oct - 20:11
Malgré mon cafouillage, le professeur tenta de me rassurer en me sortant l'éternelle phrase du "j'ai jamais croqué personne". Cependant, j'avais remarqué la seconde partie de la phrase "en cours, ce qui n'est pas forcement rassurant. Après ça le professeur retourna à sa place, face à la classe avec son sourire qui semble ne jamais quitter sa figure, ce qui lui donne un côté sympa que l'on ne retrouve malheureusement pas chez tous les professeurs. Mr. Sparblood. Après avoir demandé le rangement des travaux, je décidai d'emmener le mien et conformément à ce que le professeur avait demandé, je décidai d'aller voir le professeur afin de lui donner mon nom et j'avais aussi quelques questions à lui poser quand au travail du jour. Après l'avoir atteint, je décidai d'attendre qu'il finisse d'écrire sur son carnet avant d'engager la conversation
excusez moi
Oui bon, c'est pas la meilleure engage pour discuter avec quelqu'un mais le respect que je dois au professeur m'oblige à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Dim 29 Oct - 22:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Je pris donc mes notes, c’était à la fois pour marquer la progression des différents élèves, pour les appréciations que pour savoir lesquelles je devrais le plus souvent interroger pour qu’ils apprennent à être plus à l’aise à l’oral. C’était donc souvent des timides, mais pas que, j’avais des notes de certains élèves qui n’avait aucun mal à parler en public, mais qui avait des difficultés à expliquer leur travail via une question simple. Enfin, il n’y avait pas eu ce genre de cas en ce cours, ce qui est déjà pas mal. Le dernier que j’ai interrogé manque surement un peu de confiance en lui… Après, je n’ai jamais mordu personne pendant mon cours (la directrice n’apprécierait pas après tout), mais en dehors, je ne dis pas… Je suis aussi un loup en soi, certes ailé et de feu, mais un loup. Enfin passons, je relevais donc les noms des nouvelles têtes et prenais des notes à mon bureau, pas très longue que j’eus bientôt finit. Mais je prenais mon temps et surtout, je trainais aussi, car parfois, des élèves ont des questions, je ne pouvais donc pas partir en courant dès que le cours prenait fin. Et justement…
« -Excusez-moi.
-Oui ? Qu’il y a-t-il, jeune homme ? »
Dit je en levant la tête de mon carnet, un sourire aux lèvres pour l’inviter à parler. Je suis certes un nain passons beaucoup de temps au bar du coin, mais tant que l’on ne me prend pas pour un radiateur ni que l’on me manque de respect, je peux être de bonne compagnie et aimez la conversation. Je ne suis donc pas vraiment méchant de base quoi, surtout pendant mes cours, les élèves n’ont pas besoin qu’on leur grogne dessus (sauf quand ils font de grosses bêtises), mais plutôt qu’on les encourage.



(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Lun 30 Oct - 0:21
Je ressentais en provenance du professeur une certaine chaleur qui m'indiqua qu'il contrôlait probablement le feu. Il accueillit ma question avec son sourire, ce côté de camaraderie et de sympathie venait probablement de ses origines naines, la-dessous, quand ils minent, l'entraide doit être primordiale et il est bien connu que les nains sont naturellement chaleureux.
Toutes ces questions me firent revenir à celle que je voulais poser au départ
c'est que j'aimerais savoir comment est-ce que vous auriez représenter le bien et le mal
Certains auraient pu le prendre comme une provocation mais je ne ressantais pas chez cet individu ce genre de sentiment et surement pas un caractère à s'énerver au moindre pas de travers. Non... je pense qu'il est plutôt du genre à avoir quelque sujets sensibles sur lesquelles il ne plaisante pas. Cela peut se voir par cette sympathie et cette gentillesse qu'il exprime, typique de ces quelques personnes qui rient de bon coeur en permanence et qui prennent tout à la rigolade sauf quelques sujets qui sont à éviter. Cependant, je ne suis pas particulièrement bien placé pour réfléchir à tout ça, ne le connaissant que depuis une heure.
Je laissais cette réflexion dans un coin de mon esprit et me promit d'y revenir plus tard quand j'aurais un peu plus côtoyé ce professeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Lun 30 Oct - 1:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Beaucoup pouvait penser aux démons et aux anges quand on parle de bien et de mal ainsi que le Ying et le Yang, aux représentations chinoises via des dragons ou encore via la représentation d’action. Souvent, on essaye de s’identifier au sujet, de se remettre en question et je n’échappe pas à la règle. Mes yeux rouges ne sont pas signe d’un démon, mais plutôt de mon affinité avec le feu. Un élève était venu à la fin de mon cours, demandant mon attention. J’avais levé la tête pour savoir qu’elle était le sujet de son interrogation, il m’avait alors posé une question qui m’avait fait sourire ;
« -C’est que j'aimerais savoir comment est-ce que vous auriez représenté le bien et le mal. »
Je fis un peu jouet le stylo entre mes doigts, réfléchissant. Stylo en métal bien sûr, je pouvais donc le faire fondre quand bon me semble.
« -Voyons voir, je dirais que cela dépend de chacun et que chacun essaye de s’identifier a des notions fondamentales. Je n’échappe pas à cette règle. »
Je mis ma main à plat, légèrement incurvé avec le stylo dedans. Je voulais faire fondre rapidement le métal au creux de ma main, j’utilisai donc mon feu le plus puissant, un feu bleu. J’avais un autre stylo de réserve de toute façon pas très loin donc bon, je pouvais me le permettre. Du métal en fusion, même infime, au milieu de flamme bleuté.
« -La notion de bien et de mal est quelque chose de très complexe en ce monde et pour chaque individu, il dépend de l’interprétation de chacun. Un exemple simple, un homme qui tue pour nourrir ceux qu’il aime ne commettra pas de péché de son point de vue, mais demeureras un meurtrier et la symbolique du mal pour ses victimes. En 230 ans, j’en ai vu des exemples de ce genre se passer. Ainsi, de cette même manière, je ne pense pas que l’on puisse vraiment parler de bien et de mal, mais plutôt de point de vue complémentaire ou opposé. »
Je pris une plaque de métal à porter avec ma main non occupée pour la poser un peu près à plat sur mon cahier.

Je laissai couler le métal en fusion dessus, en forme de loup. Je le laissai refroidir tranquillement tout en parlant alors que j’éteignis les flammes sur ma main. Je souris.
« -Je choisirais donc surement mon animal fétiche pour ce thème. Tu dois surement connaitre le conte du petit chaperon rouge, à cause de ce compte, les loups sont souvent la symbolique du mal pour beaucoup, surtout des enfants. Car beaucoup ne connaissent pas véritablement l’animal autrement que par les rumeurs et les histoires. On pourrait donc le considérer comme la symbolique du mal.
Pourtant, d’un autre côté, on dit que le chien descend du loup et ont dit également que le chien est le meilleur ami de l’homme et ce dernier sauve même des vies selon ce qu’il fait. On peut également dire que c’est la symbolique du bien.
Comme je l’ai dit, le bien et le mal est avant tout une question de point de vue. »

Et oui, j’avais fait exprès de donner, comme d’habitude remarque, un devoir assez philosophique quand l’on y réfléchit. Je ne donne jamais quelque chose de simple où tout le monde aurait un point de vue tranché ou j’aurais 10 fois le même travail (comme « représenter une pomme » par exemple), cela ne serait pas intéressant.
Je souris, a une époque, j’étais gênée de ma part elfique ou de dire mon âge aussi, mais sans l’avouer, je n’ai plus de rancune envers ce don de jeunesse éternelle hérité de ma mère.
« -Alors, ma réponse te convient ? »
Après tout, il m’avait demandé comment je l’aurais représenté. Ce qui est bien avec le métal des stylos que je prends, c’est que tout comme ils ont une température de fusion basse, ils refroidissent assez vite. Pour quelqu’un manipulant le feu comme moi, c’est limité de la pâte à modeler. Je pue donc facilement le décoller de la plaque une fois refroidit complètement et le poser sur la table. Si on y faisait un trou, on pourrait même y passer une ficelle et en faire un collier. Je remis la plaque en métal à sa place également, inutile de dire que si elle est près de mon bureau, c’est surtout à cause de mon affinité avec le feu et aussi un peu de mon caractère.

Je prie un autre stylo dans un des tiroirs du bureau et finis rapidement mes notes de cahier que je fermai ensuite. Je souris au jeune homme, c’est bon, si ta d’autre question, j’ai tout mon temps.
« -Avais-tu d’autres questions ? On peut parler en marchant si tu veux, je n’ai aucun cours ensuite. Enfin, sauf si tu es pressé et que tu as d’autres cours après bien entendues.»
Je suis un peu là pour ça après tout.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Lun 30 Oct - 13:13
Le professeur avait créé un loup en faisant fondre son stylo, le feu invoqué lors de cette manipulation dégagea une puissante bouffée de chaleur qui m'emplit et elle me fit ressentir un frisson. L'odeur de métal fondu m'incommoda au debut mais elle se mélangea vite aux odeurs de peinture et de fumée résiduelle en provenance du professeur. Il accompagna sa réponse d'un devoir philosophique quant à la perception de chaque chose dans l'univers. Il me proposai d'en parler en marchant si j'avais encore des questions.
il ne me semble pas avoir cours après, ca ne me dérange pas de parler en marchant. Vous pensez que cette relativité du bien et du mal s'applique aussi aux anges et aux démons?
Étant un ange, je sais que même nous qui sommes des symboles de pureté ou de ténèbres, nous avons tous en nous un côté sombre ou lumineux. Cependant, j'aimerais tous de même connaitre le point de vu de Mr Sparblood.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Lun 30 Oct - 14:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


J’avais donc proposé à l’étudiant de continuer à parler en marchant, sauf s’il avait bien entendue, des obligations à respecter. Après tout, je ne sais par cœur l’emploi du temps de chacun des élèves passant par l’atelier, il faut bien l’avouer.
« -Il ne me semble pas avoir cours après, ça ne me dérange pas de parler en marchant. Vous pensez que cette relativité du bien et du mal s'applique aussi aux anges et aux démons ? »
Je souris, sortie d’un tiroir, un petit sac que je pouvais mettre en travers d’une épaule pour y fourrer le petit carnet, le stylo et le loup en métal. Je me levai, commençant à marcher avec l’élève en lui répondant.
« -Bien entendue, je ne pense pas qu’il puisse exister de parfait opposé. Je dirais qu’au cœur des ténèbres, il y aura toujours une lueur de lumière et inversement. Et puis, je ne sais pas si le monde pourrait vraiment tenir debout sans cette complémentarité. Après tout, si le mal n’existait pas, le bien n’aurait pas de nom et inversement. On peut donner un nom aux choses, car l’inverse existe aussi bien et fait de chacun, même pour les anges et démons, des êtres entiers. Donc oui, je pense que cette relativité s’applique aussi à eux. Les démons sont souvent le mal pour les anges, mais si on se place du point de vue d’un démon, ne serait-ce pas l’inverse ? »
Donc oui, je ne pense pas que l’être parfait et celui imparfait existent vraiment, ça serait triste sinon je pense.
He bien, je crois qu’il fait soleil dehors et les odeurs de l’extérieur me parvienne déjà. J’avais pris ce genre de sac à l’origine, car il était plus pratique pour moi qu’importe ma forme. Je décidai de me transformer d’ailleurs, prenant ma forme de loup noir ailée. Aussi sombre que la nuit, mes yeux mis en valeur par cette couleur. Ma cape se retrouva entre mes ailes, tout comme mon sac après un rapide mouvement, mes autres vêtements ayant disparu à ma transformation et les babioles dorées étant à présent sur les poils de mon visage. Même si je suis un nain a l’origine, j’ai une taille normale sous cette forme, enfin, pour un loup quoi. J’aime bien me balader ainsi dans l’école, je dois bien l’avouer. Quand je disais que je ne croquais personne pendant mon cours, ce n’est pas sans raison, surtout si je suis en forêt.
« -Et toi, quel est ton point de vue sur la question ? »
Demandais-je à mon tour.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Mar 31 Oct - 18:37
Après avoir répondu à ma question, le professeur se changea en un loup noir ailé au poil soyeux. Sa transformation terminée, il me demanda mon point de vue auquel je réfléchis; puis, voyant que les ailes ne prenaient pas trop de place dans la salle vide, j'enlevai pa veste et libéra mes ailes immaculées en les étirant avant de les replier sommairement dans mon dos.
je pense comme vous que ni les anges ni les démons ne sont des êtres entièrement bons ou entièrement mauvais, cependant, il ne laissent pas transparaitre ce côté en désaccord avec leur nature
C'est vrai que donner une réponse exacte a cette question est extrêmement complexe et comme le dit le professeur tout dépend du point de vue. Il est impossible de donner une réponse universelle à cette question.
J'attendai alors l'avis du professeur sur ce que je venais de dire tout en secouant mes ailes qui me démangeaient maintenant qu'elles étaient libérées: elles veulent voler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Mer 1 Nov - 16:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]

On sortait de la salle, la conversation se poursuivant alors que l’on marchait. Le jeune garçon, suite à mon interrogation, décida d’enlever sa veste. Je compris alors l’aura de pureté qu’il dégageait, on dirait que mon élève soit un ange. C’est sans doute pour cela que ce genre d’interrogation l’intéresse tant que cela. Il étira ainsi les membres qu’il venait de libérer avant de les replier.
« -Je pense comme vous que ni les anges ni les démons ne sont des êtres entièrement bons ou entièrement mauvais, cependant, ils ne laissent pas transparaitre ce côté en désaccord avec leur nature.
-Peut être qu’ils ne veulent pas le laissait transparaitre comme vous le dites, mais il n’empêche qu’il existe. Et il me parait compliqué de toujours ne montrer qu’une fasse quand il existe tant de situations différentes auxquelles les sentiments sont exposés et dont dépendent donc les actions au final du concerné. »
Il me parait compliqué de ne montrer toujours qu’une facette de soi. Je vis que l’élève secoua ses ailes, ce qui me fit sourire en coin, je peux comprendre quelques parts même si je vole très rarement. En effet, j’ai grandi dans la mine, donc je ne suis pas très fort pour voler, le ciel est presque l’inverse des souterrains.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Mer 1 Nov - 19:02
On s'éloignait de la salle de classe tandis que le professeur donnait son avis quant à ma réponse. Selon lui, il était impossible que cette facette qu'anges et démons s'efforçaient de garder en eux.
c'est vrai qu'il est difficile de conserver cette facette en soi, cependant, chacun, qu'ils soit anges ou démon ont une raison pour garder du mieux qu'ils le peuvent cette facette contre nature pour eux
J'attendai la réaction du professeur tandis que mes ailes continuaient de me démanger, je les étirai à nouveau, étant une créature du ciel, mes ailes ont un besoin urgent de battre et de voler.
Je me demandais cependant comment les ailes du professeur ne pouvaient pas le gêner ou qu'en tout cas il ne le montrait pas , même pas un petit tic ou soubresaut qui signifieraient qu'elles désirent voler. En y pensant, ça me fait bizarre de discuter et de marcher à côté d'un loup.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Jeu 2 Nov - 1:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Cela se voyait que Ios (oui, j’avais pris son nom avec les autres nouvelles têtes à la fin de mon cours je le rappelle) avait ses ailes qui le dérangeait et réclamait une activité physique à sa façon de se les étirer et de les replié ensuite. Mais en même temps, les anges sont normalement liés au ciel donc c’est plutôt normal ce genre de comportement en fait. M’enfin, je lui avais donné mon point de vue dans cette conversation plutôt intéressante. Il m’avait finalement répondu ;
« -C’est vrai qu'il est difficile de conserver cette facette en soi, cependant, chacun, qu’ils soient anges ou démons ont une raison pour garder du mieux qu'ils le peuvent cette facette contre nature pour eux.
-Je ne le nie pas, la fierté de chaque race l’empêche bien souvent de voir ses propres défauts. Que ce soit les anges ou les démons ou encore toute autre race de ce monde. Je sais de quoi je parle. »
J’attendis quelques secondes avant de reprendre la conversation après un soupir.
« -Les nains sont une race fière par nature. Jadis, j’appartenais à un clan qui comme moi, pouvait se transformer en loup ailé et avait le pouvoir du feu. Les autres clans nous mettaient un peu à l’écart à cause de notre différence. Un jour, j’ai appris que ma mère était en fait une elfe, c’est mon oncle qui m’a élevé après tout et toute la mine a fini par l’apprendre. J’ai fini par être bannie et j’ai erré durant 100 ans avant d’arriver ici. J’en ai longtemps voulu à ma mère et sa nature et défendais les miens par fierté malgré ce qu’ils m’ont fait. Et c’est seulement depuis peu de temps que je commence à reconnaitre les défauts des miens.
J’imagine que c’est un peu pareil pour toute race, la fierté empêche bien souvent de voir la vérité. »

Je m’ébrouai légèrement. Je m’en souviens d’une nuit de mon errance ou j’avais été attaqué par des religieux qui m’avaient affilé au diable, disant que j’étais surement un chien des enfers à cause de mon feu bleuté, mon poil et mes plumes noires et mes yeux rouges. C’est loin à présent, je fixe un moment mon élève, souriant comme un loup pouvait sourire.
« -Mais bon, j’ai peut-être une meute qui m’a bannie jadis, mais j’en ai trouvé une nouvelle ici de mon point de vue.
Après, tu disais cette face contre nature… Mais qu’est-ce qui te fait penser que c’est contre nature ? »

Après tout, il était étrange de qualifier de contre nature une facette permettant de valoriser et de reconnaitre les autres faces de sa personnalité. Quelqu’un qui ne connait pas le mal, peut-on vraiment dire qu’il se bat pour le bien ?


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Lun 6 Nov - 18:26
Le professeur décida de donner son avis en prenant l'exemple des nains, qu'il connait naturellement mieux du fait qu'il en soit un. Le professeur continuai son explication que je suivais tout en remarquant que les fragrances de peinture ne se sentaient quasiment plus et que les tableaux accrochés aux murs devenaient de plus en plus rares.
Le professeur termina l'exposé de son point de vue en me demandant la raison pour laquelle j'avais employé le terme contre nature tout en me fixant avec un sourire.
pour les anges et les démons, cette face de soi même est devenue contre nature en grande partie à cause de Lucifer, l'archange déchu connu sous plein d'autres boms comme Satan, Belzebuth ou encore le Diable. Il était l'archange le plus puissant et s'est révolté puis a été banni avec ses fidèles. Sa vision du monde étant celle du "chacun pour sa peau et tant pis si ma seule personne nécessite quelques morts ou le chaos". C'est ainsi que pour les anges, Lucifer représente le mal et la débauche dont il faut le plus s'éloigner tandis que pour les démons c'est l'inverse. Et puis pour les anges, ils sont naturellement bons et sans méchanceté tandis que les démons n'ayant jamais connu de limite font ce qu'ils veulent quand ils veulent.
Ce que je viens de dire pourrait certainement paraitre faux du point de vued'un théologien ou de beaucoup de personnes cependant il représente le mien. Pour un être... terrien qui vit à la frontière entre le bien et le mal, ces notions peuvent être compliqués mais pour une créature céleste ou maléfique, cette notion semblait naturelle et, malheureusement, fatalement tirée d'un côté ou de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Dim 12 Nov - 15:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Je pense que le mal et le bien en chaque être, est plus que naturel, même dans la plus pure ou la plus diabolique des créatures. Tout simplement, car sans l’un, on ne pourra avoir conscience de l’autre. Mais l’élevé avait jugé ce lien contre nature et je lui en avais donc demandé la raison. En effet, son point de vue sur la question m’intéressait et pas seulement au vu de son affinité avec la lumière angélique ;
« -Pour les anges et les démons, cette face de soi même est devenue contre nature en grande partie à cause de Lucifer, l'archange déchu connu sous plein d'autres noms comme Satan, Belzebuth ou encore le Diable. Il était l'archange le plus puissant et s'est révolté puis a été banni avec ses fidèles. Sa vision du monde étant celle du "chacun pour sa peau et tant pis si ma seule personne nécessite quelques morts ou le chaos". C'est ainsi que pour les anges, Lucifer représente le mal et la débauche dont il faut le plus s'éloigner tandis que pour les démons c'est l'inverse. Et puis pour les anges, ils sont naturellement bons et sans méchanceté tandis que les démons n'ayant jamais connu de limite font ce qu'ils veulent quand ils veulent. »
Justement, n’est-ce pas le fait de ne reconnaitre la part sombre en chacun, même pour les anges, qui a conduit à cette situation ? Tout comme il m’était impossible de reconnaitre la défaillance des miens à l’époque ? Je trouve sa vision bien simpliste, je dois l’avouer… Et puis, peut-on vraiment classer la bonté dans l’innée plutôt que dans l’acquis ? Car je ne pense pas que c’est à la naissance que l’on a conscience du bien et du mal qui nous entoure, mais plutôt que ces notions viennent en même temps que l’expérience accumulée le long de notre existence.
« -Je ne sais pas si on peut vraiment dire que l’un ou l’autre est naturellement bon ou mauvais. Ce ne sont pas des notions innées, mais plutôt acquises à mon avis. Quelqu’un grandissant dans un milieu où la loi du plus fort règne va naturellement penser que c’est comme ça qu’il faut vivre et s’endurcit. Là ou si le même individu était né dans une famille décente et qui l’aurait bien élevé, aura très vite des notions de bien et de mal lié à son éducation et son milieu social. Ainsi, que se passerait-il si un démon grandissait au milieu d’ange ? Ou inversement, telle est la question. Bien sûr, la nature influence, mais ce n’est pas elle, je pense, qui nous fait tournée de manière radicale vers l’une ou l’autre de ces notions. Ainsi, Lucifer n’a surement pas eu un destin tout tracé de déchéance dès la naissance. Sans doute que durant sa vie parmi les anges, il s’est passé des événements qui avec sa personnalité, l’on fait tourné vers le mal bien que je ne pense pas que ça soit aussi simple que ça. »
C’est ainsi, alors Ios ? Penses-tu que le destin est quelque chose qu’on ne peut se lier, que la nature tranche dès la naissance vers quoi on va se tourner ? Ou bien reconnaitra-tu que chacun choisis son lendemain, verra tu la places de l’acquis et de l’innée à leur juste valeur dans ce discours ?


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/07/2017
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : étudiant
Voir le profil de l'utilisateur




Ios Eterny
Pensionnaire
Jeu 16 Nov - 17:31
La discussion autour des notions de bien et de mal avec le professeur se passait et plus elle avançait, plus elle me perturbait... lorsque le professeur donna son avis quand au pourquoi du terme "contre nature", je sentis mes connaissances vacillées. On m'avait toujours appris que c'était justement l'affrontement entre le bien et le mal qui préservait l'équilibre du monde, que c'était comme instinctif qu'anges et démons se battent.
Je me sentis m'arrêter au milieu du couloir sans raisons, prenant conscience de l'erreur que je venais de commettre. Croire ainsi que c'est inscrit dans les gènes de chacun est en faite une erreur. C'est la personnalité qui fait de chacun ce qu'il est maintenant et qui influe sur son destin. Je me sentais coupable d'acoir pu penser ainsi un jour, le but d'un ange n'etant pas de rejeter en bloc le mal mais de le contenir et de l'inverser.
Je tournais vers le professeur un regard dépité et coupable, n'osant pas parler de peur de ne dire encore une erreur. Après quelques instants d'hésitation, je me décidais finalement à formuler ma prise de conscience.
excusez-moi, je me suis mal exprimé, le côté pour lequel une personne balance vient avant tout de sa personnalité et de sa maniere d'être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18

Zone RPG
Statut:
Séjourne:
Aptitudes :
Professeur d'Arts
Voir le profil de l'utilisateur




Wörlfa D. Sparblood
Professeur d'Arts
Dim 19 Nov - 15:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rencontre avec l'art
[PV Ios Eterny]


Je ne m’arrêtai pas tout de suite quand l’élève se figea, je me retournai quand je m’en rendis compte. Je le fixai un moment, me demandant ce qu’il avait, peut être que mon discourt a fini par lui démontrer certains points de ses notions si vagues en réalité. Le regard qu’il finit par m’adresser, on pourrait presque le croquer ainsi, mais bon, c’est déplacé comme pensée. Il prit un moment avant de répondre alors que je m’approchai de lui, bienveillant tel le loup que je suis.
« -Excusez-moi, je me suis mal exprimé, le côté pour lequel une personne balance vient avant tout de sa personnalité et de sa manière d'être.
-Pourquoi t’excuser ? Chacun a droit d’avoir un avis de départ, le tout est de savoir le faire évolué. Et puis, je pense que cet échange aura été enrichissant pour nous deux, non ? »
J’eus un sourire au coin de la babine, il n’a pas besoin de s’excuser de ce qu’on lui avait appris au départ. Le tout est de se remettre en question pour ne pas rester figé dans ses certitudes, c’est tout. Je le fixe un moment, gentiment, ceux qui ont fait de grandes choses sont souvent ceux qui ont su écouter plutôt que de rester sur leurs impressions.
« -Avais-tu d’autres questions ? »
Lui demandais-je alors.


(c) par elfyqchan pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je parle en #cc6600

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Rencontre avec l'art [PV Worlfa D. Sparblood]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysterious School  ::  :: Etages :: Salles de cours-
Sauter vers: