Bienvenue sur Mysterious School, une académie pleine de pouvoirs mystérieux...
 

 ::  :: La ville :: Les rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une simple rencontre ▬ feat. Floriane JOMINI

avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur




Sol Valor
Pensionnaire
Lun 27 Aoû - 15:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Titre du Rp

   Feat. JOMINI Floriane.

 
Bon, alors... J'étais arrivée sur les lieux, je m'étais inscrite et j'avais été prise. Mais je n'avais pas cours ce jour-ci. Du coup il fallait bien que je trouve de quoi m'occuper, car croupir dans la chambre de l'internat n'allait sûrement pas être très enrichissant pour commencer une nouvelle vie. Mais que faire ? Je ne connaissais encore personne. Dans ce cas, je n'avais qu'à faire des rencontres ! Et pour cela, il fallait sortir, question de logique. Je m'équipais donc d'une veste en faux cuir et d'une paire d'écouteurs pour ma ballade. Bah ouais, j'allais pas errer dans le silence en attendant de trouver une personne intéressante, si déjà, autant que j'écoute quelque chose et de la bonne musique saurait rendre ma promenade plus chouette ! Ainsi équipée, je quittais la chambre qui m'avait été attribuée pour me rendre aux alentours de la ville. Rester près de l'école m'aurait permis de rencontrer plus facilement des gens de là bas, mais je ne voulais pas me limiter. Puis au passage, je pouvais aussi faire du lèche vitrine, c'était plus intéressant que de compter les briques de l'école.

Se balader dans les rues au matin était agréable, y'avais pas trop de monde et l'air était d'une fraîcheur agréable. J'en oubliais presque que c'était loin d'être optimal pour faire des rencontres. Mais au fond, cet objectif n'était plus si important. Après tout, les choses viendraient naturellement et je devais juste faire ma vie en attendant que quelqu'un me tombe dessus. Et puis, à partir de là, je verrais simplement ce que cela donnerait. Ami, ennemi, indifférent, peut importe ! Au moins, il se passerait quelque chose. En tout cas, je ne voulais pas que ma nouvelle vie devienne plate et ennuyeuse à cause de la solitude. Puis, peut-être qu'apprendre à maîtriser ce pouvoir qui est en moi améliorerait mon rapport aux autres. Après tout, c'était ça qui était la source des conflits que j'avais traversé jusque là... Enfin, en partie, car c'était surtout par discrimination pour les gens comme moi que j'avais été rapatriée dans un bout de la famille que je connaissais à peine loin de mon pays. Pourquoi fallait-il que je repense à tout cela ? Montant le volume de mon portable, je me concentrais sur le rythme de la musique pour faire taire mes pensées sous le son probablement trop fort. Concentrée sur cela, j'en oubliais de regarder réellement autour de moi. Et cela ne manqua pas, quelqu'un manqua de me percuter. Je m'étais arrêtée à temps.

" Eh regardez où vous allez ! "

Me plaignais-je en passant à côté de ce simple passant qui n'avait rien compris. Bien sûr je lui rejetais instinctivement la faute mais au fond j'étais tout aussi distraite que lui. Agacée, je prenais mon portable pour zapper certaines musiques de ma playlist pour lesquelles je n'étais pas trop d'humeurs. Ce fut alors que je percutais une femme qui marchait devant moi, j'avais dû me mettre à accélérer le pas sans m'en rendre compte. Mon portable percuta son dos et m'échappa des mains, s'écrasant au sol. Je me mis à jurer en espagnol tout en me penchant pour le ramasser. Heureusement, à part quelques rayures sur l'écran de sécurité, il n'y avait rien d'alarmant. Par contre, en tombant il s'était décroché de mes écouteurs et cela avait coupé net la musique. De toute façon, j'allais la zapper... Après avoir vérifier de l'état de mon portable, je regardais la personne que j'avais percutée. Cette fois, il était dur de me convaincre qu'elle était coupable, c'était entièrement de ma faute.

" Désolée... "

Disais-je un peu crispée. Je détestais prononcer ce mot ou tout autre qui s'apparentait à des excuses. C'était vraiment très désagréable d'avoir le sentiment qu'il est indispensable de dire cela à quelqu'un, de se sentir coupable, responsable... Vraiment, je détestais ça. J'espérais qu'elle ne se mettrait pas en plus en colère car cela n'aurait fait que me rendre la chose beaucoup plus désagréable.

 
 

   (c) Mellusa ~

   


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 28/08/2015

Zone RPG
Statut: Célibataire
Séjourne: Appart 13
Aptitudes :
Modo CB & Partenariat / Professeur de Théâtre
Voir le profil de l'utilisateur




Floriane Jomini
Modo CB & Partenariat / Professeur de Théâtre
Mar 28 Aoû - 0:41
Une simple rencontre
Pas de cours à donner aujourd'hui. Je profitais donc de ma matinée pour faire un peu de rangement dans l'appartement. Je n'avais pas de colocataire mais un peu d'ordre ne faisait de mal à personne. Pour terminer le reste de ma matinée, je quittai l'établissement et me rendis en ville. Je passai d'abord dans un café afin d'y prendre mon petit-déjeuner. La nourriture au self de la Mysterious était bonne mais de temps en temps, manger ou boire un verre à l'extérieur faisait aussi du bien. Après cela, je fis un simple petit tour en observant un peu le monde, les boutiques susceptibles de m'intéresser plus tard, les restaurants dans lesquels je pourrais aller un jour, etc. Tout ceci me permettait entre-autre de me faire des repères afin d'éviter de me perdre. J'avais beau venir régulièrement en ville et avoir déjà quelques repères, il m'arrivait encore de me perdre comme une grosse débutante.

Ma balade se passait sans encombre, je m'arrêtai même devant une vitrine d'un magasin d'objets en tout genre. Ce n'était pas une boutique de souvenirs même si la plupart des objets exposés pouvaient y faire penser. La différence se situait dans le fait que celui-ci vendait vraiment de tout. Des souvenirs, des peluches, des outils, des jouets, vraiment tout. Mon attention fut toutefois déviée sur autre chose et plus précisément sur une personne. Celle-ci venait de me percuter de plein fouet, me sortant de mes rêveries. Elle s'excusa le temps que je capte ce qu'il venait de se passer.

- Ce n'est pas grave, ça arrive.

Elle semblait crispée. Elle craignait quelque chose ? Je n'y prêtais toutefois pas attention plus longtemps. Je l'observai un peu sans trop m'attarder sur elle. Je n'avais pas envie d'être prise pour une perverse alors que je vérifiais juste un truc.

- Ca va, vous n'avez rien de cassé ?

À première vue je dirais que non mais comme dit, je ne m'étais pas attardée sur les détails pendant mon observation. J'avais peut-être loupé quelque chose. Je ne m'approchais pas plus d'elle non plus. Bien que je sois beaucoup plus à l'aise en présence des femmes, je ne la connaissais pas. Je ne savais pas ses réactions, ses éventuelles craintes, ce qu'elle aimait ou au contraire ce qu'elle détestait. Je préférais donc ne pas prendre de risque. Je ne savais pas à qui j'avais affaire, ce n'était pas le moment de faire n'importe quoi sans réfléchir. Comme à mon habitude, je me contentais d'observer mes interlocuteurs avant d'envisager de faire quoi que ce soit d'autre. C'était le cas de le dire, et peut-être un peu trop souvent dans mon cas, je réfléchissais avant d'agir. Cette manière de faire m'avait déjà portée préjudice quelques fois parce que parfois je réfléchissais trop.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je m'exprime en #ff3333

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur




Sol Valor
Pensionnaire
Sam 1 Sep - 0:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Une simple rencontre

   Feat. JOMINI Floriane.

 
Elle me dévisageait, j'avais dû la sortir de ses pensées ou une connerie dans le genre. En tout cas, elle ne s'énervait pas après moi pour la bousculade. Tant mieux, ça m'aurait fait chié de m'embrouiller dès le matin, même si je l'avais presque fait juste avant avec l'autre type... Enfin bref. Après m'avoir bien regardé, elle me demanda si j'avais rien. J'eu juste envie de rire. Une petite bousculade comme ça ne peu blesser personne ! Sa question était un peu ridicule, mais je n'allais pas me moquer ouvertement d'elle, enfin, je me retenais.

" Nan ça va. "

C'était un peu dur de prendre sa question au sérieux n'empêche. C'était à mon tour de la dévisager. Elle avait l'air un peu plus âgée que moi, ses lunettes et son look lui donnaient un air sérieux, on aurait dit une prof. Si c'en était vraiment une, j'avais zéro chance pour ce début de journée ! Rentrer dans une prof le premier jour, y'avait mieux pour commencer une année scolaire !

" Et je suppose que vous avez rien non plus. " lançais-je, ne pouvant pas m'empêcher de lancer un petit pic, une petite moquerie quant à sa question précédente.

Je ne l'avais vouvoyé que parce qu'elle avait l'air plus âgée et qu'elle avait un look de prof, mais si non, ç'aurait été du "tu". J'étais prête à partir mais mon regard se perdait sur la vitrine que la femme regardait très probablement avant que je ne l'interrompe. C'était vraiment étrange comme boutique, y'avait de tout mais c'était pas pour autant un supermarché. On aurait dit une sorte de magasin touristique mais plus complet... En tout cas la vitrine était sympas.
Reposant mon regard sur la brune, je réalisais que j'étais restée plantée là. Je supposais que tant qu'à faire, autant faire la causette. Après tout, de base, j'étais sortie pour rencontrer des gens, et elle, bah, c'est une gens, peut-être prof ou pas.

" Vous êtes du coin ? "

Autant commencer par une question simple... Et utilitaire. Si elle connaissait bien les lieux, elle pourrait être utile pour m'aider à m'orienter et me montrer des coins sympas. Puis si j'arrivais à en faire une pote (enfin, si je la supporte sur le long terme, je vais pas me forcer à être sympas avec quelqu'un d'insupportable), ça pourrait être tout aussi rentable. Après tout, faut bien que je sorte de ma solitude, même si je suis encore perdue sur ce que je suis, ça doit pas m'empêcher d'avoir une vie sociale !

" Au fait je m'appelle Sol, et vous ? "

En me présentant de la sorte, je lui tendais la main pour la lui serrer, affichant un petit sourire. Qui ne tente rien n'a rien, et j'avais décidé d'essayer de pas trop mal m'entendre avec elle. Je ne savais plus trop comment m'y prendre, dernièrement je n'avais connu que des embrouilles avec les gens. Mais ça devait bien rester dans un coin de ma tête, j'allais m'en sortir. Suffisait qu'elle me fasse pas de crasse et je voyais pas de raison que ça se passe mal.

 
 

   (c) Mellusa ~

   


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 28/08/2015

Zone RPG
Statut: Célibataire
Séjourne: Appart 13
Aptitudes :
Modo CB & Partenariat / Professeur de Théâtre
Voir le profil de l'utilisateur




Floriane Jomini
Modo CB & Partenariat / Professeur de Théâtre
Dim 9 Sep - 13:13
Une simple rencontre
S'il fallait faire une vraie rencontre tous les jours, c'est-à-dire avec des dialogues et passer du temps avec la ou les personnes, et bien la mienne serait faite. Un peu brutalement certes mais j'avais ma rencontre du jour. Une jeune, du moins en apparence, femme qui venait de me foncer dans le cadre. Evidemment je n'avais pas pu m'empêcher de l'observer un peu, juste de quoi mémoriser à quoi elle ressemblait et de savoir si je l'avais déjà vue ou non. Cela me permettait aussi de voir si elle se serait éventuellement blessée. Sait-on jamais si par exemple elle avait la maladie des os de verre ou un truc du genre. Heureusement, rien de grave. Juste un peu secouée.

Ce fut ensuite à mon tour d'être légèrement observée avant d'avoir sa question en retour. Enfin si on pouvait appeler ça une question. C'était plus un constat un tantinet moqueur plutôt qu'autre chose. Je préférais toutefois ne faire aucune remarque quant à sa petite pique à mon encontre. Ma question avait été un peu stupide et je savais très bien que je pouvais trop m'inquiéter. Néanmoins il était clair que je n'allais pas accepter de passer outre à chaque moquerie qu'elle pourrait faire.

- Non je n'ai rien non plus. Heureusement que nous n'avons pas des os de verre.

C'était le genre de maladie qui pouvait vite se révéler très contraignante. Des os qui se fracturaient pour tout et pour rien, c'était franchement pas enviable. Bref, passons. Je m'apprêtais à lui demander si elle s'était perdue ou si elle cherchait quelque chose en particulier, auquel cas je pourrais peut-être lui donner un coup de main, mais elle me devança pour la prise de parole.

- Disons que je vis ici depuis assez longtemps pour avoir quelques repères. Vous avez besoin d'aide pour trouver un lieu en particulier ?

Voilà, ma question était posée. Avec un petit peu de retard mais l'occasion était toujours présente alors je sautais dessus. Il restait juste à espérer que le ou les lieux qu'elle cherchait, étaient des endroits où je m'étais déjà rendue sinon on n'était pas prêtes d'arriver à destination avant un moment. Je n'allais toutefois pas lui dire ce détail. Premièrement parce que c'était tout sauf rassurant pour une personne qui était déjà perdue et deuxièmement parce que même moi je trouvais ridicule de parvenir à se perdre dans un lieu où l'on pouvait rôder jour et nuit. Je ne savais même pas lire une simple carte ou suivre une boussole. Heureusement maintenant nos appareils mobiles étaient dotés de GPS. Ca m'aidait quand je voulais tenter un coin qui était encore tout nouveau pour moi.

- Je m'appelle Floriane. Enchantée Sol !

Je lui serrai gentiment la main en souriant.

- C'est joli votre nom. C'est de quelle origine ?

Je n'allais pas lui en demander trop et au pire elle avait juste à me dire si elle ne voulait rien révéler. J'étais tout de même intéressée par l'origine de son prénom. Ce n'était pas celui qu'on entendait le plus. À l'écoute, je pencherais pour des origines britanniques ou américaines. Ou peut-être latino. Cependant je pouvais très bien me tromper. J'étais voyante mais j'avais mes limites à mon pouvoir et celui-ci n'était même pas contrôlable. Rien ne m'était venu. Aucune vision concernant la demoiselle. Du moins pour l'instant. Alors j'usais de la bonne vieille technique de la parole.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je m'exprime en #ff3333

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une simple rencontre ▬ feat. Floriane JOMINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» La Dernière Maison Simple (carte)
» Deux poèmes très simple
» « Timide ne veut pas dire simple d'esprit. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysterious School  ::  :: La ville :: Les rues-
Sauter vers: