Bienvenue sur Mysterious School, une académie pleine de pouvoirs mystérieux...
 

 ::  :: Rez-de-chaussée :: L'infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi ne pas demander un peu d'aide à l'infirmière scolaire ? [PV Anastasia.]

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 09/09/2018
Localisation : Dans une petite bergerie dans la forêt. :)
Emploi/loisirs : S'occuper des animaux, la cuisine, le chant, la danse, les mangas, le dessins, la lecture, l'écriture.... /PAN/

Zone RPG
Statut: célibataire
Séjourne:
Aptitudes :
Voir le profil de l'utilisateur




Teofilo Casa
Professeur de Combat
Jeu 13 Sep - 22:40







"Allons chercher un peu d'aide."

Il se demandait parfois pourquoi il avait accepté de venir ici pour travailler. Pour voir des gens ? Pour ne plus se sentir seul ? Il n’en savait que trop rien mais malheureusement il sentait que ça allait être compliqué pour lui pour s’intégrer dans cette société. Pas à cause de sa race quelque peu originale, hybride mélange d’un Chupacabra et d’une chèvre, mais plutôt par son retard. Des téléphones ? Des voitures ? C’était la première fois qu’il en voyait d’aussi près. Si pour les vêtements ça allait, tout ce qui touchait à la technologie moderne lui semblait étrange, y compris les musiques qui ne cessaient de lui agresser les tympans. La première fois qu’il prit le train fut pour lui une expérience terrifiante qu’il n’était pas prêt de s’en servir à nouveau.

Teofilo se mit à déambuler dans l’enceinte de l’école, toujours aussi perdu qu’à l’extérieur. Il devait à présent se faire des repères qu’il commençait peu à peu à se faire. Sa première journée de cours avait été terrible : pour commencer, certains élèves avaient commencé à se moquer de lui à cause de son armure tandis que d’autres trouvaient son dialecte quelque peu ridicule. Et encore, s’il n’eut que cela… Malheureusement, la musique de nos jours le perturbant et lui dormant surtout ces temps-ci dans la journée à l’heure des passages, il ne pouvait que souffrir d’insomnies. Ainsi donc le cours fut de petite durée, faute de blessures. En effet, il n’avait pas réussi à contrer l’attaque d’un élève qui s’était un peu trop pris au jeu lors d’une démonstration. Ce fut donc avec une petite plaie à la joue que notre espagnol vint à l’infirmerie, non pour seulement une petite blessure mais surtout pour plusieurs choses qu’il avait confié à l’un de ses collègues, autrement dit il avait une belle et longue liste pour se faire aider par la demoiselle.

Au bout d’un moment, il trouva l’infirmerie après avoir bien suivi le plan donné par son collègue. Il resta un petit moment devant la porte, hésitant à toquer. Après tout, il pouvait bien se débrouiller seul non ? Il pouvait trouver plusieurs techniques pour ne pas céder à ses instincts primaires de Chupacabra mais également pour ses yeux. Et oui, il avait du mal à voir dans la journée, sa vision étant brouillée comme un œuf à cause des rayons du soleil. Il fallait dire aussi que son collègue ne l’avait pas vraiment rassuré, lui ayant dit pour faire une mauvaise farce que l’infirmière était d’une cruauté sans égal, qu’elle aimait martyriser et manger tout ceux dont les gênes étaient en commun avec une espèce animale. Cependant, il n’avait pas peur d’un aussi horrible spécimen. Il retira son casque pour le placer sous son bras -après tout, il portait son armure pour les cours- avant de toquer à la porte.

« Je vous prie de m’excuser de ce dérangement, mais je vous prie de me donner audience. »

Et oui, c’était pour cette raison que ses élèves se fichaient de sa façon de parler… Il fallait dire aussi qu’il n’avait pas trop souvent côtoyé les gens de la nouvelle génération…





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 27

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Modo CB & Partenariat / Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Modo CB & Partenariat / Infirmière angélique
Mer 19 Sep - 15:22
Pourquoi ne pas demander un peu d'aide à l'infirmière scolaire ?

Encore une journée plutôt tranquille aujourd'hui. Quelques élèves avaient dû venir pour soigner de légères blessures mais c'était une chose habituelle dans cette académie. Malheureusement on n'échappait pas à la paperasse. On n'échappait non plus pas aux heures supplémentaires. Luxan ayant dû prendre la place de l'ancienne directrice, il avait beaucoup de choses à gérer et pour le soulager d'un poids, Inari et moi-même devions prendre ses heures. Evidemment étant chef médecin, il passait quand même de temps en temps mais on l'appelait surtout pour les cas les plus sérieux. Ca lui permettait de se concentrer sur ses autres responsabilités. Parfois je me demandais même pourquoi il ne s'était pas contenté de prendre seulement un seul poste. Une deux mais sans trop de responsabilités. Faudrait que je lui pose la question un jour. Cependant je veillerais à ce qu'il soit de bonne humeur.

L'arrivée d'un élève me fit sortir de mes rêveries. Encore une fois, l'ennui m'avait fait partir dans mes songes. Devoir soigner l'élève me permettait donc de m'occuper de manière plus lucrative. Comme beaucoup d'autres, il était venu pour une simple petite blessure. Le genre de truc habituel mais tout de même plus intéressant que remplir des feuilles de rapport et des dossiers médicaux. Malheureusement c'était aussi vite soigné et je pouvais rapidement lui foutre la paix avant de retourner à mes occupations aussi intéressantes que l'histoire d'un fond de poche. Je remplis son dossier, fis mon petit rapport pour que ces deux choses soient faites puis je me remis à rêvasser.

Je ressortis de mes rêveries lorsqu'un homme, un type que je n'avais encore jamais croisé, faisait son entrée. Il avait une étrange façon de parler mais je n'y prêtai pas plus attention. Ca devait être un vieux langage et ici, ce n'était pas les personnes très âgés qui manquaient. Luxan était assez vieux, Diaval aussi, pareil pour Naween et sa peste de frangine et il y en avait encore plein d'autres. J'imagine donc que son langage venait d'une époque lointaine et qu'il avait gardé l'habitude de l'utiliser malgré les années qui étaient passées. Je m'approchai donc de l'homme en souriant comme avec chaque patient qui venaient à l'infirmerie.

- Que puis-je pour vous ? Vous avez besoin de soin ?

Je pouvais voir qu'il avait effectivement quelques égratignures mais rien qui nécessitait réellement un passage à l'infirmerie. Du moins, rien de voyant. Peut-être que des douleurs étaient moins visibles. C'était en général de celles-là qu'il fallait se méfier le plus. C'était les plus traîtres. Elles pouvaient être signe d'un truc anodin comme un simple coup reçu. Cependant elles pouvaient aussi être signe de quelque chose de plus sérieux et ça, ce n'était pas à prendre à la légère. Sa tenue aussi était surprenante mais j'avais entendu dire qu'il y avait un nouveau professeur de combat. C'était peut-être lui et son armure lui permettait d'éviter les plus grosses blessures.

- Installez-vous, j'vais vous ausculter et voir si vous n'avez rien de grave.

Si c'était bel et bien le nouveau professeur de combat, je pouvais effectivement m'inquiéter de tout ça. Les élèves avaient la fâcheuse tendance à trop se lâcher durant ce genre de cours. Du moins pour ceux qui contrôlaient leurs pouvoirs. Pour ceux pour qui ce n'était pas le cas, c'était leurs pouvoirs qui faisaient des leurs. Dans les deux cas le résultat était le même. Ca partait en vrille et les blessures arrivaient rapidement que ce soit sur le professeur ou sur les élèves.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous embête en #cc0033

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 09/09/2018
Localisation : Dans une petite bergerie dans la forêt. :)
Emploi/loisirs : S'occuper des animaux, la cuisine, le chant, la danse, les mangas, le dessins, la lecture, l'écriture.... /PAN/

Zone RPG
Statut: célibataire
Séjourne:
Aptitudes :
Voir le profil de l'utilisateur




Teofilo Casa
Professeur de Combat
Dim 7 Oct - 22:39







"Allons chercher un peu d'aide."

Qui lui avait raconté de telles sottises concernant l’infirmière ? Son collègue, certes, mais en tout cas, Teofilo allait peut-être lui en vouloir. Voyant une jeune fille qui n’avait pas l’air d’être méchante pour un sou, l’espagnol comprit aussitôt qu’on s’était joué une nouvelle fois de sa crédulité. Bien que l’envie ne lui manquait guère, il ne soupira pas ; son éducation médiévale et stricte lui interdisait de le faire. Lorsque l’inconnue lui adressa la parole, il se sentit quelque peu gêné. Timide comme il était il n’osait pas vraiment lui répondre mais comme il était impoli, il se força alors à parler.

« Plus ou moins mais n’ayez crainte. J’eus plus graves meurtrissures que celles-ci autrefois. Ce ne sont pas quelques égratignures qui vont m’ôter la vie. »

Peut-être devait-il cesser de parler ainsi et s’intéresser d’avantage au langage des autres. En comparant la sienne à celle des autres, il ne pouvait que malheureusement comprendre leur désarroi face à un vocabulaire qui pouvait leur échapper, d’autant plus qu’il articulait bien pour qu’ils puissent mieux le comprendre. Il se demandait s’ils ne se moquaient pas de lui parfois, ne se doutant pas qu’en fait ils se fendaient bien la poire en l’écoutant. Invité à entrer, le chupacabra entra dans la pièce, toujours son casque en main. Il s’installa donc, quelque peu mal à l’aise.

« Vous n’avez aucun besoin à me soigner. Je ne vais pas périr d’une égratignure aussi bénigne qu’elle soit. Je viens surtout vous quémander quelque peu d’aide. J’ai conté mon problème à mon camarade qui m’a conseillé de venir vous voir. J’ose espérer que je ne vous prends pas de votre précieux temps pour vous ennuyer. »

Peut-être aussi qu’il prenait la place d’une autre personne réellement blessée, allez savoir. En tout cas, cet endroit le perturbait. C’était tout blanc, tout beau, tout propre, ce qui nuançait énormément avec les « salles de soins » qu’il avait rencontré jusque-là avec des murs de pierres, des lits de bois avec pour seul matelas du foin, des instruments de médecines ressemblants fortement à ceux de tortures, avec du sang séché qui jonchait le sol… Et dire qu’il avait entendu certains élèves se plaindre de l’infirmerie ; s’il avait pu, il les aurait envoyé à son époque pour voir comment c’était. Il reporta son regard sur l’infirmière.

« Puis-je vous demander certaines choses ou préfériez-vous que je m’en aille ? Je ne désire en aucun cas vous importuner et peux vous laisser tranquille si vous le souhaitez. »





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 27

Zone RPG
Statut:
Séjourne: Appart 06
Aptitudes :
Modo CB & Partenariat / Infirmière angélique
Voir le profil de l'utilisateur




Anastasia O. Vedeneïev
Modo CB & Partenariat / Infirmière angélique
Lun 15 Oct - 20:57
Pourquoi ne pas demander un peu d'aide à l'infirmière scolaire ?

Je rêvassais à comment je pouvais poser mes questions indiscrètes à Luxan. Il n'avait pas un très bon caractère et ses nouvelles fonctionnalités pouvaient l'irriter plus que d'habitude. Au pire, un bon câlin ainsi qu'un massage pour le détendre et pouf je lui posais la question. Je verrais bien le moment venu. Je m'occupai d'abord d'un élève avant de faire mon rapport pendant que j'avais du temps libre. Puis à nouveau dans mes rêveries, ce fut cette fois l'arrivée d'un homme qui me sortit de mes songes. Un nouveau, étrangement vêtu mais je ne prêtai pas plus d'attention à sa tenue. Tant qu'il était à l'aise dedans, c'était son problème. Même son langage paraissait ancien mais ça aussi, je n'y prêtai pas vraiment attention. Ce n'était ni le premier, ni le dernier homme à être d'une autre époque.

Je commençai donc par prendre de ses nouvelles afin de savoir les éventuels maux qu'il pouvait avoir. Apparemment, rien de grave. Tant mieux. C'était déjà une bonne chose. Cependant s'il n'avait aucune blessure nécessitant des soins plus urgents, pourquoi était-il venu à l'infirmerie ? Il me rendait vraiment curieuse. Il voulait me demander de l'aide mais pourquoi ? J'étais infirmière, j'étais censée soigner les gens même si effectivement, je pouvais aider les personnes autrement. Enfin, tout dépendait de ce qu'il comptait me demander.

- Oh non, ne vous en faites pas vous ne me dérangez pas. C'est une journée assez tranquille aujourd'hui alors j'ai assez de temps pour m'occuper d'autres choses.

Je rangeai le matériel de soin puisque celui-ci ne me servirait pas vraiment. Je ne gardai que le désinfectant ainsi qu'un peu de ouate pour l'appliquer. Je me rapprochai de l'homme et commençai à désinfecter ses égratignures. Je prenais peut-être mon métier trop à coeur mais au moins, on ne risquait pas de me renvoyer pour un travail non accompli.

- Alors, en quoi puis-je vous aider ?

Je l'écoutais me répondre tout en continuant les soins légers sur ses petites blessures. Elles n'étaient certes pas graves mais au moins, elles étaient nettoyées. Il ne risquait donc aucune infection. Ce fut assez vite réglé. Je pus rapidement ranger mon matériel et jeter ce qui était à jeter. Je gardais toutefois une oreille attentive à ce que pouvait me dire l'homme.

- Au fait , j'imagine que vous êtes le nouveau professeur de combat, je me trompe ? Vous pouvez m'appeler Anastasia et comme vous l'aurez compris, je suis l'une des infirmières. Il n'y a pas tout le monde présent aujourd'hui. On fait un tournus donc la prochaine fois vous croiserez peut-être Inari. Ou carrément le chef-médecin, Luxan. Cependant lui vous le croiserez sûrement plus souvent car il est aussi le nouveau directeur de l'établissement mais je vous conseille quand même de ne pas le mettre sur les nerfs, il a un sale caractère.

Autant le mettre directement au courant des noms de ceux qui travaillaient dans le domaine médical ainsi que leurs disponibilités. Il savait au moins que je n'étais pas la seule à squatter l'infirmerie et aussi que notre chef-médecin et directeur n'était pas un homme qu'on pouvait trop titiller. Il valait mieux ne pas le provoquer ou ne pas le déranger s'il était dans l'un de ses nombreux mauvais jours.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous embête en #cc0033

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Pourquoi ne pas demander un peu d'aide à l'infirmière scolaire ? [PV Anastasia.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysterious School  ::  :: Rez-de-chaussée :: L'infirmerie-
Sauter vers: